Cédric est d'abord et avant tout un journaliste dont les intérêts se concentrent sur la bouffe, le voyage, la techno et la photo. Il est également rédacteur en chef du blogue Continents et condiments.
L'humidité et les feuilles pleines de couleurs – deux choses qui vont main dans la main l'automne. Cette humidité combinée au retour des jours plus frais peut donner froid jusqu'aux os. Voici donc une liste de soupes réconfortantes à déguster l'automne dans les restos de Montréal!
Les restaurants «apportez votre vin» font du bien au portefeuille. Certains offrent aussi de la très bonne bouffe! Alors, la combinaison AVV-terrasse peut sembler difficile à battre. Voici donc quelques tables où il est possible d'apporter son alcool et de manger à la belle étoile!
Que ça soit pour le 5 à 7 ou pour souper, les résidents de Griffintown n'ont pas besoin de se déplacer bien loin pour trouver un resto de qualité. Comme un peu partout à Montréal, ce quartier a la chance d'avoir des endroits magiques. On se déplace de tous les coins de la ville pour venir y manger!
Petits, pendant qu'on jouait dehors toute la journée par grand froid, grand-maman en profitait pour nous préparer ses spécialités. Lorsqu'on rentrait à la maison, affamés et gelés, on dévorait ces plats si réconfortants. Voici où trouver les classiques de votre enfance à Montréal.
La poutine, c'est québécois. C'est aussi un plat qui commence à s'exporter: de la Malaisie à l'Angleterre en passant par le Mexique, on peut en trouver un peu partout. Alors pour s'assurer qu'on sait bien ce que goûte une poutine, une vraie de vraie, voici la liste des incontournables poutines montréalaises!
La bouffe japonaise, c'est un peu comme les restos québécois: il y a de tout, pour tous les goûts, et à tous les prix. Du teppanyaki au sushi au ramen en passant par les izakayas et autres washoku, tout ce qui est japonais, de près ou de loin, est à la mode ces temps-ci. Voici donc le meilleur du Japon, à Montréal.
Fermer le menu
Inscrivez-vous à l'infolettre PJ