Restaurant Omma
Par Collaborateur PJ

De la cuisine coréenne savoureuse et authentique

Au restaurant coréen Omma, les plats sont préparés avec le plus grand soin selon des recettes maison éprouvées. La propriétaire et chef cuisinière Mi-Kyum Kim s’occupe de ce restaurant authentique. « Omma veut dire maman en coréen. Nous offrons une cuisine familiale, conviviale et abordable. Je suis toujours là; je goûte à tout et je prépare tous les plats. Cette méthode assure que les saveurs ne changeront pas de visite en visite! », explique-t-elle.

La Corée tente actuellement de faire rayonner sa cuisine et son patrimoine culturel à travers le monde. - Mi-Kyum Kim, propriétaire
Restaurant Omma

Un engouement pour la gastronomie

Le restaurant Omma a ouvert ses portes en 2011 mais la propriétaire a eu besoin de plusieurs années de réflexion avant de se lancer. Depuis l’ouverture, Omma a le vent dans les voiles. « On voit que c’est une tendance; il y a eu la cuisine thaïlandaise puis les sushis, raconte Mi-Kyum. La cuisine coréenne est de plus en plus populaire et ce n’est pas uniquement à Montréal. La Corée tente actuellement de faire rayonner sa cuisine et son patrimoine culturel à travers le monde. »

Avec une gastronomie plus légère et des repas qui contiennent moins de friture, le restaurant Omma se démarque dans le Mile-End. Les marinades, les grillades, les spécialités comme le bibimbap et le traditionnel kimchi font le bonheur de ceux qui découvrent la cuisine coréenne. « Nos clients cherchent à manger plus équilibré et il y a peu de gras dans nos recettes. Il y a aussi certaines vertus que l’on prête à notre plat national, le kimchi. On parle de sa grande quantité de vitamine C et de ses effets positifs sur la digestion », affirme la chef.

L’atmosphère y est familiale : le fils et la fille de Mi-Kyum travaillent au restaurant. L’hospitalité et les saveurs nouvelles définissent le commerce. Pour favoriser cette expérience gustative, le menu s’adapte aux saisons. « On se renouvèle constamment avec une carte spéciale et de nouveaux plats. Il y a les recettes traditionnelles mais on essaie de faire plus de ragoûts et de braisés en hiver puis plus de salades et de tartares en été. »

Restaurant Omma

Des produits frais et santé

Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné pour Omma. Sans tambours ni trompettes, le restaurant attire les fines bouches parce que la qualité et la fraîcheur des produits sont au rendez-vous.

« On n’utilise pas de glutamate monosodique pour rehausser le goût, raconte Mi-Kyum. Nous avons un bon roulement, ce qui fait que nos ingrédients sont toujours frais. Par exemple, on commande notre poisson une fois tous les deux jours. Ça favorise la fraîcheur des saveurs et ça fait en sorte que notre clientèle revient. »

Restaurant Omma
Fermer le menu
Inscrivez-vous à l'infolettre PJ