5 conseils pour le compostage d'hiver

Composter en dessous du point de congélation et avec de la neige sur le terrain peut être difficile, même pour les jardiniers les plus dévoués. Voici cinq conseils pour le compostage d'hiver.

5 conseils pour le compostage d'hiver

1. Mettre le compost en couche en hiver

Selon une ressource de jardinage, le froid peut ralentir le processus de décomposition, mais vous pouvez toujours garder un centre de la chaleur, ce qui indique que l'activité microbienne cruciale se produit à l'intérieur de la pile.

  • La chaleur est un sous-produit de l'activité microbienne, mais elle est aussi essentielle et vous voudrez ainsi la piéger à l'intérieur du centre.
  • Cela peut être fait en étalant soigneusement plusieurs couches de matières brunes, telles que les journaux, entre vos matières vertes.

2. Gardez le compost humide par temps froid

S’il fait froid et sec à l'extérieur, ceci aura un impact négatif sur votre tas de compost. Alors, que faire?

  • Eh bien, vous pouvez pulvériser durant les périodes chaudes, mais si vous avez du temps neigeux tout au long de l'hiver, vous aurez besoin d'une solution que vous n’aurez pas à vérifier quand il gèle dehors.
  • Certains experts recommandent d'entourer le compost avec des balles de foin, des briques ou du bois et d'ajouter à tout cela une épaisse couche de terre. Cela fournira une couche isolante qui va garder l'humidité à l'intérieur et l'hiver à l'extérieur.

3. Bien utiliser les dimensions du compost

  • Les petits tas de compost prennent plus de temps à composter. Le meilleur compost est susceptible d'être au milieu de sorte qu'il est intelligent de faire le cœur aussi grand que possible pour obtenir plus de compost de qualité.
  • Bien que trois pieds soit la taille minimale d'habitude pour un tas de compost, un tas de cinq à six pieds est la taille la plus petite lors d'un climat plus froid en hiver.

4. Évitez de tourner le compost

Ne le tournez pas en hiver. Ceci libérera les gaz chauds et exposera les matériaux à l'air froid, ce qui pourrait assécher l'humidité. Vous pouvez le tourner au printemps.

5. Utilisez une bâche pour l'isolation

Si vous ajouterez des couches de compost fréquemment tout au long de l'hiver, utilisez une bâche comme couche d'isolation.

Elle peut simplement être repliée lors de l'ajout à la pile, mais elle empêchera la neige de tomber sur le tas de compost.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu