Comment inspecter votre toit et éviter les réparations coûteuses

Apprenez à inspecter votre toit et à identifier les problèmes au plus tôt. Une réparation rapide pourrait vous éviter des travaux plus importants et coûteux par la suite.

Votre domicile est littéralement «le toit au-dessus de votre tête». Ne supposez pas que tout va bien sur votre toit en l'absence de fuites ou de signes de dégâts d’eau. Mais comment savoir si votre toit a besoin de l'intervention d'un professionnel ? Découvrez à quel point il est facile de l'inspecter et d'empêcher les petits problèmes de devenir de grands soucis.

Comment inspecter votre toit et éviter les réparations coûteuses

À quelle fréquence faut-il inspecter le toit?

Au moins une fois par an, bien que deux fois par an soient conseillées, en particulier si votre région est sujette à des conditions météorologiques extrêmes. Même si vous résidez dans une région aux conditions météorologiques moins rigoureuses, il est préférable de vérifier le toit dans les jours qui suivent un événement climatique exceptionnellement rigoureux pour s'assurer qu'il n'y a pas eu de dégâts.

Que faut-il inspecter très exactement?

Vous devez garder l'oeil sur les bardeaux de toiture, mais un toit ne s'arrête pas aux bardeaux. En inspectant votre toit, vous devez tenir compte des points suivants:

  • Solins - Les solins sont des pièces de métal utilisées pour remplir les espaces créés par des éléments qui dépassent ou «interrompent» votre ligne de toit, des éléments comme les cheminées, les tuyaux, les lucarnes, etc. Si vous remarquez des signes d'endommagement, faites immédiatement réparer les solins pour éviter les fuites.
  • Bardeaux - Si vous avez des bardeaux d'asphalte et que vous remarquez de nombreuses zones dégarnies ou beaucoup de granules de bardeaux dans les gouttières, votre toit vieillit. Recherchez les signes de déchirureou de déformation ou de gondolage. Ces bardeaux ont besoin d'être remplacés. Si vous avez des bardeaux de fente ou des bardeaux en bois, recherchez les signes de déformation ou de pourriture. Si vous en observez sur 1/3 ou plus de vos bardeaux, votre toit a besoin d'être remplacé.
  • Corrosion - Si vous avez un toit en métal, recherchez les signes de piqûres, de rouille et de corrosion. Gardez également l'oeil sur les jointures et les joints desserrés ou se séparant qui pourraient provoquer des fuites dans votre maison.
  • Revêtement de toiture endommagé - Dans le cas d'un toit en tuiles, vérifiez la présence éventuelle de tuiles cassées ou fissurées.

Est-ce qu'il faut marcher sur le toit pour réaliser une inspection?

Non, ce n'est pas nécessaire. D'ailleurs, vous ne devriez pas marcher sur les bardeaux de fente ou les bardeaux en bois ni sur un toit en tuiles. Il est suffisant de grimper sur une échelle arrivant à hauteur du toit pour examiner le revêtement de toiture. Vous pouvez également utiliser des jumelles pour pouvoir examiner le toit de plus près sans compromettre votre sécurité.

Et si j'ai le vertige ou que je ne possède pas le bon type d'échelle?

De nombreuses entreprises de couverture proposent des inspections gratuites (en espérant que vous leur confierez la réparation ou le remplacement de votre toit!). Vous pouvez donc faire appel à une entreprise de couverture professionnelle si l'inspection de votre toit se situe hors de votre zone de confort.

Quelle que soit la solution choisie, veillez inspecter régulièrement votre toit et réparez le moindre dommage avant qu'il ne prenne de l'ampleur et commence à vous coûter cher.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu