Bizarde Inc
Par Collaborateur PJ

Un salon de coiffure hors de l’ordinaire

Véronique Cyr ne s’attendait pas du tout à posséder un jour le salon Bizarde. Même qu’à une certaine époque, elle ignorait totalement si la coiffure était faite pour elle.

Elle a fait ses études secondaires internationales dans un collège où les étudiants étaient fortement encouragés à se diriger vers les sciences. «Évidemment, aimant contester et n'ayant jamais voulu me conformer, j'ai mentionné l'idée de faire un DEP en coiffure», raconte Véronique. Effet désiré réalisé; tout le personnel de l'école était outré et a voulu la raisonner.

Elle a en fait trouvé ses cours de coiffure d’un ennui mortel. «Je me suis dit 'j’ai commencé quelque chose, je vais le terminer". Je ne me voyais pas du tout travailler dans ce domaine-là.» C'est seulement lors de son stage qu’elle a trouvé l'endroit rêvé: Coupe Bizzarre. Ils lui ont proposé un poste et elle est restée.

On fait de tout, mais une grande partie de la clientèle vient nous voir pour avoir quelque chose qui sort de la masse. - Véronique Cyr, propriétaire
L'intérieur du salon Bizarde

De coiffeuse à propriétaire

Véronique travaillait pour Coupe Bizzarre depuis 1996 et l’occasion d’en faire l’achat s’est un jour présentée. Elle en donc devenue propriétaire en 2013 et qui dit nouvelle identité, dit nouveau nom.

Le salon Bizarde se spécialise dans les colorations et les coupes de cheveux hors normes. Il sort du lot grâce à ses gammes de couleurs extravagantes, arc-en-ciel, raffinées et fluo. «On fait de tout, mais une grande partie de la clientèle vient nous voir pour avoir quelque chose qui sort de la masse; pour que leur look soit dans les cheveux et non pas dans les vêtements.» Elle trouve qu’il est important de faire ressortir la personnalité des gens en choisissant une coiffure qui leur ressemble.

 

L'intérieur du salon Bizarde

Une famille de coiffeurs

Véronique travaille avec la même équipe depuis des années. Pour elle, ce ne sont pas des collègues, mais des amis et de la famille. Les clients le ressentent et se sentent également en famille lorsqu’ils entrent dans le salon. C'est pourquoi Bizarde se caractérise par son ambiance décontractée, très maison, pas snob pour un sou. «C’est parce qu’il n’y a aucune compétition entre les coiffeurs.»

Véronique compare son salon à un club social. C’est un endroit du Plateau où les gens se rencontrent pour parler de tout et de rien, parfois sans même se faire coiffer.

Une des coupes dont la propriétaire est la plus fière est le rasage de la tête sur scène de Clô Pelgag pour Leucan. C’est sans doute la coupe la plus simple à réaliser, mais Véronique a été honorée de prendre part à ce rituel.

Peu importe qui est sous leurs ciseaux, chacun aura droit à un traitement royal, puisque pour Bizarde, tous les clients sont uniques et spéciaux.

La facade du salon Bizarde
Fermer le menu
Inscrivez-vous à l'infolettre PJ