MTL Tattoo
Par Jacques Bérubé

Tatoueurs de mère en fils

Elle aimait la scène alternative. Après avoir travaillé dans quelques bars, la mère de William, le gérant et l’administrateur de MTL Tattoo, se lance dans le perçage. Elle découvre les opportunités qu’offre le marché encore embryonnaire du tatouage. En 1997, elle ouvre une boutique, sur Saint-Denis, près d’Ontario. Dès les premiers jours, il y a une file d’attente. William n’a alors que 8 ans.

Aujourd’hui, les gens recherchent une œuvre exclusive qui, au lieu de les marginaliser, souligne leur individualité grâce une esthétique distinctive. «Nos artistes tatoueurs créent de plus en plus de compositions graphiques impossibles à faire à la main. Ils utilisent Photoshop pour les réaliser», souligne William.

MTL Tattoo  a toujours été à l’avant-garde du tatouage, passant des dessins standards aux tatouages personnalisés, réalisés une seule fois pour un seul client. Les mentalités ont évolué et le tatouage, autrefois réservés à l’underground, aux bikers et aux punks, est devenu de plus en plus socialement acceptable. «J’ai grandi dans un milieu où tout le monde était tatoué; c’est juste devenu normal», raconte William.

J’ai grandi dans un milieu où tout le monde était tatoué; c’est juste devenu normal. - William Gauthier, gérant et administrateur

«Encré» dans les réseaux sociaux

MTL Tattoo est très présent sur le web. William utilise les médias sociaux pour faire connaître les nouveautés dessinées par ses artistes tatoueurs. «Le tatouage, c’est sur les médias sociaux que ça se passe. Être actif sur Instagram, c’est vital pour nous. Nos artistes sont suivis par 30 000 personnes. C’est beaucoup de monde. On a une tatoueuse qui a des rendez-vous un an et demi à l’avance», raconte-t-il.

Grâce au web, les clients voient le travail des artistes, découvrent leurs styles et peuvent choisir l’œuvre qui leur plaît. William s’efforce de répondre en moins de 24 heures à tous les courriels que reçoit MTL Tattoo.  Il invite les clients intéressés à une consultation gratuite avec l’artiste de leur choix: «On va alors vraiment conseiller au client de faire quelque chose d’original, qu’il aime et qu’il ne va pas regretter dans 10 ans.»

Le service dans la peau

Quatorze artistes tatoueurs, dont certains font également du perçage, forment l’équipe de MTL Tattoo. S’y ajoutent à l’occasion des artistes invités. Tous ces artistes ont au moins cinq ans d’expérience et chacun se spécialise dans un style bien précis: néo tribal, traditionnel, réaliste, japonais, graphique, blackwork ou dotwork.

À la demande des clients, les artistes de MTL Tattoo retouchent aussi leurs œuvres. S’ils doivent effacer un tatouage qu’un client trouve désuet, ils utilisent une technique au laser qui fait éclater la pigmentation, qui sera ensuite naturellement éliminée par le corps.

Les événements de MTL Tattoo

«On fait des expositions, des barbecues. On a souvent un band. On essaie de ramener ensemble toute la communauté du tatouage», raconte le propriétaire. À l’occasion de la journée Flash qui a lieu une fois par année, les clients intéressés peuvent se faire tatouer à prix réduit un dessin préparé à l’avance. Lors des expositions de ses artistes, MTL Tattoo remet tous les profits de la vente des œuvres à une cause sociale.

L’art du tatouage continue sa progression fulgurante et a définitivement échappé à la grisaille de la marginalité, où naissent pourtant tellement de créativité et de nouveaux courants artistiques.

Fermer le menu