Marché des Éclusiers
Par Florent Conti

Un vent de changement

Le Vieux-Port de Montréal a longtemps été considéré comme un nid d’attrape-touristes et de commerces ne contribuant pas au développement du quartier.

C’est avec la volonté de changer les choses que Devin DeSousa et sa compagne Echo Jade Vergil ont laissé temporairement de côté la gestion du restaurant Fabergé pour se lancer dans un projet d’envergure: créer une plateforme à mi-chemin entre un marché et une boutique mettant en avant les producteurs locaux.

On veut créer un écosystème où les commerces se supportent entre eux: le boulanger fournit le pain à la sandwicherie, la boucherie fournit la viande, etc. - Devin De Sousa, propriétaire
Echo Vergil et Devin DeSousa, propriétaires, veulent changer les choses.
Echo Vergil et Devin DeSousa, propriétaires, veulent changer les choses. Photo par Florent Conti

Bien manger dans le Vieux-Port

«L’objectif du Marché des Éclusiers est de changer la culture culinaire du quartier, d'éduquer les gens sur ce qu’on doit changer, de devenir plus conscient de notre impact», explique Devin DeSousa.

On peut y retrouver les pains de La Petite Boulangerie, le café équitable de Volcanic Organic, les restaurants Omnivore et Diablos BBQ, le bar à jus Nectar Juice & Co ainsi que plusieurs autres produits.

«La demande pour une consommation locale et bio est très forte et les prix s’ajustent en conséquence, affirme Devin. Il y a cinq ans c’était peut-être différent, mais maintenant on peut offrir des prix très abordables en ce qui concerne les produits biologiques.»

On peut y retrouver les pains de La Petite Boulangerie, le café équitable de Volcanic Organic, les restaurants Omnivore et Diablos BBQ, le bar à jus Nectar Juice & Co ainsi que plusieurs autres produits.
Photo par Florent Conti

Un Marché Jean-Talon au bord du fleuve?

Force est d’avouer que l’endroit est à la fois stratégique et rempli de charme. «On est chanceux car nous nous trouvons à une place reconnue et centrale de Montréal, dit le copropriétaire. Les gens viennent naturellement ici au bord de l’eau. Il y a peu d’endroits où l’on peut être sur le bord du fleuve et manger de la bonne bouffe d’ici.»

Echo-Jade voit même les choses en plus grand: «Le Marché Jean-Talon ne s’est pas fait en un jour. C’est ça qu’on vise.»

Le concept veut redonner ses lettres de noblesse à la bouffe locale.
Le concept veut redonner ses lettres de noblesse à la bouffe locale. Photo par Florent Conti

Se réapproprier le Vieux-Port

Il y a 10 ans, le Vieux-Port était seulement axé sur le tourisme, certains diront aux dépens d’une certaine vie de quartier. Et Devin de conclure: «Avant, les résidents de Montréal n’allaient presque jamais dans le Vieux-Port. Le Marché des Éclusiers est un projet qui veut redonner le Vieux-Port aux Montréalais.»

Le Marché des Éclusiers veut contribuer à la vie de quartier dans le Vieux-Port.
Le Marché des Éclusiers veut contribuer à la vie de quartier dans le Vieux-Port. Photo par Florent Conti
Fermer le menu