Les meilleurs restos pour des ramens à Montréal

Pour ceux qui sont moins familiers avec cette spécialité japonaise, le choix peut s’avérer difficile. Il y a une différence entre les bouillons tonkotsu, shoyu et miso, tout comme il existe diverses sortes de nouilles et de viandes d'accompagnement. Les ramens sont composés essentiellement de trois ingrédients: le bouillon, les nouilles et la viande. Nous avons évalué ces restaurant selon ces trois critères. 

Yokato Yokabai

1
4185 rue Drolet, Montréal QC H2W 2L5

Notre restaurant favori de ramens tonkotsu à Montréal est sans conteste le Yokato Yokabai. Tout est fait sur place, y compris les nouilles. Ce n'est pas simple de faire un bon bouillon tonkotsu; il faut d'abord casser les os de porc pour en exposer la moelle, puis les faire mijoter pendant 12 heures afin d'épaissir le bouillon sans amidon. Au Yokato Yokabai, on choisit toujours le bouillon kara-miso (une version épicée du bouillon tonkotsu) avec des oignons verts, de l'algue nori et un œuf dur, cuit à la perfection!

Kinton Ramen

2
1211 rue Bishop, Montréal QC H3G 2E2

Le bouillon du Kinton Ramen est réalisé en faisant mijoter des os de poulet et de porc pendant plus de 6 heures, puis en y ajoutant du poisson bonito et des légumes frais afin d'obtenir une saveur exquise d'umami. Le porc mijote avec la soupe avant d'être mariné avec du sel de mer et un mélange de sauce de soja. On le passe ensuite au chalumeau pour le faire caraméliser. Choisissez votre bouillon (original, miso, shoyu ou épicé) et les ingrédients que vous souhaitez retrouver dans votre soupe. Le Kinton Ramen offre des ramens au porc ou au poulet, mais aussi sans viande!

GaNaDaRa

3
1862 boul de Maisonneuve O, Montréal QC H3H 1J8

En Corée, le ramen japonais est appelé ramyun. Il est plus épicé et fait avec du bœuf plutôt qu’avec du porc. Au GaNaDaRa, on propose un ramyun avec une tranche de fromage Single de Kraft partiellement fondu sur le dessus par la chaleur du bouillon - une tradition bien coréenne! On y sert même la soupe avec un œuf cru qui cuit légèrement dans le bouillon chaud. Le GaNaDaRA propose divers types de ramyun, mais on a surtout adoré celui au kimchi (du chou fermenté) et celui avec du ragoût de bœuf barbecue.

Ramen Plaza

4
6553 rue Saint-Hubert, Montréal QC H2S 2M5

Le bouillon tonkotsu met en vedette le porc et ses os, qui sont bouillis pendant des heures. Au Ramen Plaza, on le laisse bouillir pendant 18 heures. On fait cuire le bouillon de porc (avec les pieds et du gras en grande quantité) aussi longtemps qu’il le faut afin de dissoudre le gras et la moelle dans le liquide et ainsi procurer une consistance crémeuse à ce dernier. On a essayé une soupe avec le porc ramen habituel, du porc effiloché, des oignons rouges marinés, un demi-œuf et une boule de miso épicée. Des ramens sont toujours disponibles, mais le menu change souvent de semaine en semaine!

Restaurant Imadake

5
4006 rue Sainte-Catherine O, Westmount QC H3Z 1P2

Imadake: maison des bombes de saké, de délices d'izakaya et... de ramens. C'est l'endroit idéal non seulement pour souper, mais aussi pour vous rafraîchir le gosier et avoir un peu de fun. On y sert des ramens traditionnelles à la poitrine de porc que vous pouvez déguster dans un bouillon miso ou original. Notre coup de cœur est cependant le ramen au steak saignant, avec du bœuf bien rouge, cuit légèrement par la seule chaleur du bouillon. Tant qu'à y être, dégustez vos ramens avec leurs takoyakis (boules de pieuvre) et leurs okonomiyakis (crêpe de fruits de mer).

Restaurant Kazu

6
1862 rue Sainte-Catherine O, Montréal QC H3H 1M1

Le Kazu est un peu spécial. On y sert des ramens uniquement pour le dîner et le restaurant, minuscule, n'accepte aucune réservation. Vous devrez immanquablement faire la file (sous la pluie ou sous la neige, à -40 °C s'il le faut) pour espérer avoir une place. On y sert des ramens shoyu (c’est-à-dire avec de la sauce soya) avec des tranches de porc BBQ. N'allez pas penser que toutes les sauces soya s'équivalent: les chefs ramens ne ménagent pas leurs efforts pour trouver LA sauce qui conviendra à leur bouillon. Tant qu’à y être, ne vous limitez pas aux ramens. Essayez aussi leur bol de riz à la salade de thon-saumon, leurs joues de porc et leur burger de crevettes.

Ramen Misoya

7
2065A rue Bishop, Montréal QC H3G 2E8

Ce petit établissement sans prétention, près des universités Concordia et McGill, est un lieu hautement fréquenté. On y propose les variétés traditionnelles de ramens, mais avec quelques gâteries en sus. Pour faire changement, essayez leurs ramens komemiso, qui contiennent des quartiers de pommes de terre. Attention: leurs ramens épicées vous mettront la bouche en feu. Les végétariens ne seront pas en reste, non plus. Pour un véritable délice: ajoutez du karaage (du poulet frit japonais) à vos ramens

Autrefois, choisir une salade comme repas signifiait que vous étiez au régime. Ce n'est plus le cas, car il existe aujourd’hui une telle quantité de combinaisons uniques qu’on peut se faire plaisir en mangeant santé et équilibré.  Et lorsque ça a bon goût, c’est toujours plus agréable! [crédit photo: iStockphoto]
Soyons réalistes, ce qui nous plaît avec le long weekend de l'Action de grâce, c'est d'avoir un jour de congé! Ce n'est pas une grande fête comme pour nos voisins du Sud, mais cela ne veut pas dire que nous ne devons pas sortir et célébrer l'occasion avec un bon repas lors d’une soirée amusante.  Voici quelques alternatives montréalaises au traditionnel souper composé de dinde.
Lorsqu’on cherche à faire plaisir lors de la fête des Mères, on pense habituellement à un brunch. Pourquoi ne pas faire différent cette année en sortant maman au restaurant ce dimanche soir? Qu’elle apprécie la cuisine italienne, syrienne, espagnole, française ou autre, ces restos ouverts toute la fin de semaine sauront plaire à son fin palais! [crédit photo: iStock]
Fermer le menu
Inscrivez-vous à l'infolettre PJ