10 conseils pour créer un compost parfait

On dit que le compost est le remède universel aux maux de votre jardin. C'est certainement et de loin le principal moyen d'enrichir naturellement votre sol. Voici 10 conseils pour que votre tas de compost soit en bon état de décomposition.

10 conseils pour créer un compost parfait

Les mérites de compost

Une fois que vous commencerez à l'utiliser, vous découvrirez que vous n'avez jamais suffisamment de cet or noir, que ce soit pour le mettre dans la terre, pour l'utiliser comme paillis, pour l'ajouter aux plantes en pot ou même pour en faire une infusion contre les maladies.

1. Il suffit d'ajouter de l'eau

Si votre compost ne se décompose pas, ajoutez de l'eau jusqu'à ce que sa consistance soit similaire à celle d'une éponge essorée.

  • Si le tas de compost est trop humide, insérez quelques minces couches de matériau absorbant, par exemple de la sciure de bois, de la tourbe ou du foin coupé, jusqu'à ce que vous atteigniez la bonne consistance.

2. Déchiquetez et hachez

Les matériaux déchiquetés ou hachés décomposent plus rapidement que les gros morceaux.

  • Avant de mettre les matériaux dans le bac à compost, coupez les grandes tiges de brocoli, brisez les épis de maïs en deux et réduisez la taille des autres gros morceaux, comme les écorces d'agrumes ou les peaux de melon.
  • Cassez les bâtons et passez votre tondeuse une couple de fois sur les feuilles mortes avant de les ajouter à votre tas.

3. Le compost froid, c'est bien

Les tas de compost qui deviennent chauds ont l'avantage d'éliminer une partie des graines de mauvaises herbes et des micro-organismes nocifs, mais il peut être difficile de gérer un tas chaud si vous n'utilisez pas beaucoup de fumier ou de tontes fraîches de gazon vert.

  • Le compost froid, qui se décompose lentement et ne se réchauffe jamais, conserve souvent plus d'éléments nutritifs provenant des plantes que les tas chauds.

4. Soyez aventureux

Bien qu'il faille éviter de composter les produits animaux à l'exception des œufs, de nombreuses autres choses sont parfaites pour le tas de compost.

  • Parmi les matériaux que vous pouvez essayer de composter figurent les carapaces de crustacés, les bouchons des bouteilles de vin, les allumettes utilisées, la gomme à mâcher, les coquilles de noix, le papier déchiqueté et les boules de coton des bouteilles de médicaments.

5. Le compost apprécie les soupes étranges

Au lieu de les jeter dans l'évier, versez sur le tas de compost l'eau de cuisson des légumes, l'eau des bouquets de fleurs et les restes de café, de thé ou de bouillon.

6. Transformez votre tas en jardin

  • Profitez de la richesse du sol autour de la base en semant quelques graines de capucine, qui encadreront joliment le tas et vous donneront des fleurs à cueillir.
  • Plantez des courges d'hiver ou des citrouilles, elles aiment pousser au bord des vieux tas de compost.
  • Parfois, les tournesols et les tomates apparaissent aussi dans de vieux tas. Si vous le souhaitez, vous pouvez déplacer les plants et les transplanter dans une autre partie de votre jardin.

7. Protégez contre les inondations

  • Pour éviter que votre tas de compost ne devienne trop humide par temps de pluie, placez une couche de foin, de l'herbe séchée ou un morceau de vieux tapis au sommet du tas.

Quand le compost est prêt, conservez-le dans une boîte ou dans un sac en plastique sec jusqu'à ce que vous soyez prêt à l'utiliser dans votre jardin.

8. Retournez régulièrement le compost

Retournez régulièrement le compost pour fournir l'oxygène nécessaire aux organismes qui induisent la décomposition.

  • La fourche est un outil parfait pour retourner un tas de compost. Si vous ajoutez une grosse quantité à un composteur clos, utilisez un manche à balai ou un râteau pour percer des trous d'air dans le tas.

9. Vous ne pouvez pas mélanger?

Faites des couches sur le tas de compost en prenant soin de mélanger les matériaux, pour assurer une décomposition rapide.

  • Alternez les couches de matière à haute teneur en carbone, comme les feuilles déchiquetées, la paille, le foin ou les copeaux de bois, avec des couches à haute teneur en azote comme les tontes de gazon, les résidus de jardin, le fumier et les restes de fruits ou de légumes provenant de votre cuisine.
  • Ajoutez les nouveaux matériaux au chaud, au centre de la pile, pour accélérer la dégradation et les protéger des mouches et des autres bestioles.

10. Reniflez votre tas

Un tas de compost ne doit pas dégager d'odeur désagréable. Une mauvaise odeur sur votre tas est l'indice que le compost ne reçoit pas assez d'air ou a trop d'eau ou de matières fraîches et humides.

  • Pour remédier au problème, incorporez des matériaux secs riches en carbone, comme des feuilles déchiquetées, de la sciure ou du vieux foin.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu