10 précieux conseils pour entretenir votre étang de jardin

Les étangs sont un excellent ajout au jardin, mais il existe quelques éléments d'entretien réguliers que vous devrez ajouter à votre liste de corvées en extérieur.

10 précieux conseils pour entretenir votre étang de jardin

1. Attendez avant d'ajouter des plantes et des poissons

Attendez deux semaines après avoir rempli votre bassin avant d'ajouter des plantes et une autre semaine avant d'ajouter des poissons.

  • Ainsi, ni les plantes ni les poissons ne seront blessés par de possibles contaminants chimiques dans l'eau.

2. Limitez les algues

  • Limitez les algues en faisant pousser des plantes, comme des nénuphars. Ils bloquent le soleil dont les algues ont besoin pour pousser.
  • Incorporez également des plantes flottantes ancrées, qui fournissent de la nourriture pour les poissons et aident à oxygéner l'eau.

3. Commencez avec des poissons rouges

De belles koïs sont parfaites pour les grands étangs, mais elles sont trop actives pour s'adapter à de très petits espaces.

  • Les poissons rouges comète résistent bien aux intempéries et au froid et sont doués pour se cacher des prédateurs.

4. Laissez les poissons s'adapter à l'étang

Ne vous contentez pas de jeter vos poissons dans l'étang.

  • Laissez-les s'adapter à leur nouvel environnement en laissant flotter le sac plastique fermé contenant les poissons sur l'étang pendant une heure. Puis, ouvrez-le doucement et libérez les poissons.

5. Ne bondez pas votre étang

Chaque poisson a besoin d'une certaine quantité d'eau pour vivre.

  • Calculez le minimum requis en multipliant la longueur du poisson mesurée en unités impériales par cinq: un poisson rouge de quatre pouces (10 centimètres), par exemple, a besoin d'au moins 20 gallons (76 litres) d'eau.
  • Un autre moyen facile de mesurer l'espace est de laisser un pied carré (0,09 mètre carré) de la surface de l'étang par pouce (25 millimètres) de poissons.

N'oubliez pas, trop d'eau vaut mieux que trop de poissons!

6. Surveillez le régime alimentaire des poissons

Encouragez les poissons à manger les insectes (en particulier les œufs et les larves de moustiques) en les laissant se débrouiller seuls en été.

  • Au printemps et en automne, nourrissez-les tant que la température est supérieure à 10 °C (50 °F). En hiver, ne les nourrissez pas du tout.
  • Ne les suralimentez jamais. La nourriture en excès dans l'eau perturbe l'équilibre de l'étang et peut favoriser l'apparition d'algues.

7. Empêchez les dégâts dus à la glace

L'eau gelée se dilate et exerce une pression sur les rives de l'étang.

  • À la fin de l'automne, lestez des goulots de bouteilles en plastique scellés et vides avec des pierres attachées à des ficelles et placez les bouteilles dans l'eau.
  • La glace appuiera sur ces poches d'air flexibles au lieu d'appuyer sur la doublure.
  • Vous pouvez également utiliser des balles en caoutchouc ou des billots de flottaison.

8. Ajoutez des grenouilles et des crapauds

Malgré leurs coassements nocturnes, les grenouilles et les crapauds sont des ajouts bienvenus à un étang, car ils mangent des insectes et sont agréables à regarder.

  • Mais ne laissez pas la population exploser: les têtards se nourrissent de plantes aquatiques. Limitez leur nombre en récupérant les œufs transparents et gélatineux des grenouilles dans l'eau à chaque printemps.

9. S'occuper d'un étang gelé

Les poissons deviennent semi-dormants en hiver, mais ils doivent encore respirer. Si la surface de l'étang gèle pendant des semaines, des gaz toxiques dans l'eau peuvent atteindre des niveaux nocifs.

  • Faites un évent dans la glace en faisant chauffer une casserole d'eau et en la plaçant dessus. Répétez au besoin.
  • Vous pouvez aussi acheter un dégivreur électrique, qui assure une ouverture dans la glace en tout temps.

10. Sauvez vos plantes quand les pucerons passent à l'attaque

  • Si les pucerons attaquent vos plantes, placez un filet en plastique sur les feuilles et faites-les couler. Les poissons apprécieront ces petites friandises inattendues.
  • Une fois les feuilles propres, retirez le filet.

En suivant ces conseils, vous serez satisfait de votre étang - et vos poissons aussi!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu