12 façons de s'occuper des ravageurs du jardin naturel

En tant que jardinier biologique, vous devez absolument savoir réagir lorsque vos plantes sont attaquées par les animaux, les oiseaux et les insectes. Essayez ces stratégies biologiques pour lutter contre les ravageurs du jardin d'une manière respectueuse de l'environnement.

12 façons de s'occuper des ravageurs du jardin naturel

Gestion naturelle des ravageurs

  1. Choisissez des variétés de plantes qui sont résistantes à la maladie; elles survivent aux problèmes auxquelles les plantes moins robustes peuvent succomber.
  2. Promenez-vous dans le jardin tous les jours pour vérifier les problèmes; combattre les ravageurs et les maladies dès qu'apparaissent les premiers signes vous donnera une longueur d'avance.
  3. Éliminez les parasites que vous pouvez voir. Dans les premiers stades de l'infestation, cette méthode fonctionne bien pour les chenilles, les limaces et les escargots.
  4. Drapez un filet léger sur les plantes pour les protéger des oiseaux et des petits animaux. Vérifiez le filet tous les jours pour assurer que rien n'y est piégé.
  5. Pendant leur croissance, protégez les jeunes arbres et les arbustes des animaux plus gros en les encerclant avec un grillage robuste en métal ou en plastique.
  6. Encerclez les plantes qui attirent les limaces et les escargots avec de la cendre de bois, de la sciure, de la farine de sang ou d'os, de chaux ou de terre de diatomées (grade de jardin, pas de grade de piscine).
  7. Empêchez les dommages aux fruits qui mûrissent en les couvrant avec un chiffon ou un sac en papier ciré. Ceci est une excellente façon d'empêcher les mouches à fruits de ruiner les tomates, les pêches et les nectarines.
  8. Utilisez Dipel (Bacillus thuringiensis), une bactérie naturelle qui contrôle chenilles sans nuire aux autres insectes ou mammifères. Il peut être vaporisé sur les légumes et autres plantes qui sont attaquées.
  9. Si vous n'avez pas suffisamment d'insectes bénéfiques dans votre jardin, achetez-en. Certaines espèces commercialement disponibles incluent Cryptolaemusmontrouzieri, des coccinelles pour contrôler les cochenilles, Chilocoruscoléoptères, une espèce de chrysopes pour lutter contre les pucerons et les acariens Phytoseiuluspersimilis, pour les tétranyques à deux points.
  10. Faites pousser des plantes telles que la Daucus carota (carottes sauvages et cultivées) et le sureau pour attirer de manière naturelle les oiseaux et les insectes bénéfiques dans votre jardin.
  11. Conservez les graines pour vous aider à atteindre un jardin qui se renouvelle automatiquement. Les variétés patrimoniales peuvent être résistantes aux ravageurs et aux maladies; elles sont disponibles auprès de nombreuses pépinières.
  12. Créez des répulsifs faits maison et utilisez-les pour éliminer des parasites spécifiques.

Bonus : 5 répulsifs faits maison

1. Utilisez des piments et du savon pour combattre les fourmis et les chenilles.

  • Hachez une poignée de piments rouges frais.
  • Placez-les dans un vaporisateur avec un peu de savon pur râpé et de l'eau.
  • Agitez le flacon et utilisez la solution sous forme de pulvérisateur.

2. Utilisez un détergent et un conteneur jaune pour lutter contre les pucerons.

  • Remplissez un récipient jaune vif avec de l'eau, puis ajoutez 15 ml (1 cuillère à table) de détergent incolore.
  • Placez le récipient près des plantes touchées.
  • Le conteneur jaune va attirer les pucerons et ils vont se noyer dans l'eau.

3. Utilisez le pyrèthre et du savon pour lutter contre les pucerons, les acariens et d'autres insectes qui mangent la sève.

  • Versez 1 litre (4 tasses) d'eau chaude savonneuse sur 30 grammes (2 cuillères à soupe) de fleurs de pyrèthre.
  • Laissez reposer pendant 1 heure.
  • Filtrez la solution et vaporisez-la sur les zones touchées.

4. Utilisez du bicarbonate de soude et de l'émulsion de poisson pour lutter contre la tache noire et l'oïdium sur les roses.

  • Ajoutez 15 g (1 cuillère à table) de bicarbonate de soude et 15 ml (1 cuillère à table) d'émulsion de poisson à 4,5 litres (1 gallon) d'eau.
  • Versez la solution dans un flacon pulvérisateur.
  • Vaporisez les roses 3 fois dans les 2 premières semaines, puis toutes les semaines.

5. Utilisez l'algue pour lutter contre les champignons et les maladies bactériennes.

  • Versez un peu d'algues dans un seau et couvrez d'eau.
  • Au bout de quelques semaines, diluez le mélange avec de l'eau. Il devrait être la couleur du thé pâle.
  • Versez la solution dans un flacon pulvérisateur et utilisez-la au besoin.

Si les parasites vous donnent des problèmes dans le jardin, essayez ces solutions naturelles pour une alternative écologique aux pesticides commerciaux.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu