13 conseils pour bien choisir sa literie

Pourquoi est-il important d’avoir un bon lit? Parce que vous passez le tiers de votre vie dans votre chambre, et que votre sommeil est garant de votre santé. D’où l’importance de faire le bon choix.

13 conseils pour bien choisir sa literie

Bien choisir sa literie

La plupart des lits et des matelas disponibles dans le commerce intègrent des matières synthétiques. Ces dernières sont dérivées de produits pétrochimiques non renouvelables, produisent parfois des émanations nocives de composés organiques volatils (COV) et sont rarement recyclables.

  • Choisissez un lit construit avec un matériau naturel, de préférence du bois issu d'une exploitation durable et traité avec une teinte ou un vernis non toxique et biodégradable. Évitez les composites de bois comme les panneaux de particules, souvent agglomérés avec des colles contenant des COV.
  • Pour votre prochain matelas, recherchez là encore un modèle en matériau naturel et biodégradable, par exemple en coton, en laine ou en latex naturel (issu d'une exploitation durable d'hévéas).
  • Si vous privilégiez un investissement à long terme, considérez l'achat d'un matelas 100%. Ces produits sont généralement garantis 10 ans, mais ont une durée de vie d'environ 25 ans. Léger, le latex offre un excellent maintien. Il attire assez peu les acariens, a des propriétés naturellement antibactériennes et résiste à l'apparition des moisissures. Vérifiez auprès du fabricant qu'aucun produit chimique n'a été ajouté.
  • Relativement bon marché, les matelas en coton et en laine sont confortables, durent longtemps et autorisent une bonne circulation de l'air. La laine est également un bon régulateur thermique. Cependant, les matelas en laine ont besoin d'être régulièrement aérés au soleil pour éviter le compactage et la rétention d'humidité, et pour limiter la prolifération des acariens. Malheureusement, ils sont souvent lourds et encombrants. Vérifiez auprès du fabricant qu'aucun produit chimique n'a été ajouté.
  • On trouve des matelas à ressorts d'un bon rapport qualité-prix. Ils offrent un bon maintien et peuvent durer 10 ans. Cependant, la plupart sont réalisés en matériaux synthétiques responsables d'émanations chimiques.
  • Si vous optez pour un matelas en matériau synthétique, demandez au fabricant quels sont les produits chimiques utilisés lors de la fabrication. Certains ignifugeants, en particulier, peuvent avoir des effets nocifs. Au Canada, la fabrication des matelas n'est pas réglementée en ce qui a trait aux COV et il n'est pas toujours facile de trouver des informations sur ceux-ci.
  • Si vous achetez de la literie susceptible de contenir des COV, placez-la pendant deux semaines dans une pièce bien ventilée avant de l'utiliser, et pensez à l'aérer souvent par la suite.
  • Si vous achetez des meubles en composites de bois, vous pourrez bloquer partiellement leurs émanations nocives en appliquant une peinture ou un vernis écologique.

Du linge plus naturel

  • Choisissez des draps en fibres naturelles provenant de l'agriculture biologique.
  • Utilisez une couverture en laine plutôt qu'une douillette. La laine est très efficace pour retenir la chaleur, et l'utilisation de trois ou quatre couvertures permet de mieux réguler la température du lit.
  • Choisissez un modèle de couette en matériau naturel (laine, coton ou duvet) plutôt qu'en synthétique.
  • Préférez des oreillers en matériau naturel (laine, coton, duvet ou latex).
  • Choisissez un protège-matelas en fibres naturelles. Il absorbera l'humidité, vous protégera contre les acariens et redonnera un peu de confort à un vieux matelas.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu