15 facteurs à considérer au cours d'une inspection préréception

Évitez les surprises désagréables dans votre maison neuve en optant pour une inspection préréception. Certains des facteurs dont vous devez tenir compte son répertoriés ci-dessous.

15 facteurs à considérer au cours d'une inspection préréception

Qu'est-ce qu'une inspection préréception?

L'inspection préréception est la première occasion pour les nouveaux propriétaires de visiter leur maison nouvellement construite. S'il s'agit d'une maison d'occasion, l'inspection est effectuée avant d'accepter l'achat. Mais dans le cas des nouvelles constructions, les nouveaux propriétaires ont déjà acheté la maison avant sa construction.

Avant de prendre possession de la maison, l'entrepreneur est tenu de procéder à une inspection préréception. L'entrepreneur guide généralement le nouveau propriétaire à travers une inspection complète en démontrant par la même occasion l'utilisation des différents systèmes dont elle est équipée.

La responsabilité du propriétaire

Il incombe au propriétaire de noter et d'identifier les éléments incomplets, manquants, endommagés ou inopérants avant de prendre possession. Avant d'accepter les clés, ne perdez pas de vue l'importance de la vérification de ces conditions. Identifiées dans les meilleurs délais, elles pourront être rectifiées par l'entrepreneur avant votre emménagement. Il est parfois difficile d'obtenir une intervention de l'entrepreneur si les problèmes n'ont pas été notés à l'avance.

Vous pourriez vous retrouver avec un certain nombre de surprises dont vous serez financièrement responsable. De ce fait, il est important que tous les nouveaux acheteurs engagent un inspecteur en bâtiment indépendant pour l'inspection initiale. Si vous décidez de le faire, notez que l'entrepreneur aura besoin d'un avis écrit désignant l'inspecteur de votre choix pour l'inspection initiale.

Ce que couvre une inspection préréception

L'entrepreneur commence l'inspection à l'intérieur en passant d'une pièce à l'autre. Préparez-vous à l'inspection initiale en élaborant une liste préparée qui vous servira de points de référence.

  1. En examinant les plafonds, les murs, les portes et les fenêtres, vérifiez la présence éventuelle de défauts évidents comme des entailles, des fissures et des bosses sur les surfaces finies.
  2. Les portes doivent être bien installées.
  3. Les serrures doivent être bien installées et ne pas faire de bruit à la fermeture des portes.
  4. Les cloisons sèches ne doivent pas avoir de joints visibles, ni de clous apparents.
  5. En marchant sur le sol, vérifiez qu'il n'y a pas grincement excessif ni de rebondissement.
  6. Les joints du sous-plancher ne doivent pas comporter de stries autour du carrelage.
  7. Actionnez la chasse des toilettes et ouvrez les robinets pour vérifier la pression et la température de l'eau.
  8. Vérifiez le calfeutrage et le scellant autour du carrelage et de la baignoire pour détecter tout oubli ou fissure éventuel.
  9. Vérifiez les baignoires et éviers pour vous assurer que la finition n'est pas rayée.
  10. Si les appareils électroménagers sont inclus, assurez-vous d'obtenir le mode d'emploi et les garanties individuelles pour chacun d'eux.
  11. Repérez les commutateurs de ventilation et de ventilateurs de circulation d'air qui se situent normalement près du thermostat.
  12. Vérifiez que les ventilateurs des salles de bain et de la cuisine fonctionnent correctement.
  13. Demandez à votre entrepreneur où se fait l'évacuation à l'extérieur.
  14. À l'extérieur, vérifiez qu'il n'y a pas de fissure dans les briques et la maçonnerie, et que les portes et fenêtres sont bien calfeutrées.
  15. Ouvrez et fermez la porte de garage pour vous assurer que rien n'entrave son mouvement.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu