3 astuces pour élever un adolescent responsable

Vos enfants atteignent l'adolescence? Préparez-vous bien pour cette période houleuse. Voici des conseils pour que votre enfant se rende à l'âge adulte tout en étant responsable.

3 astuces pour élever un adolescent responsable

1. L'éducation sexuelle

Dites-lui ce qu'il doit savoir progressivement, avec des mots adaptés à son âge. La solution la plus simple? Suivre pas à pas l'éveil de sa curiosité en répondant à ses questions, sans jamais les anticiper. À cinq ans par exemple, les enfants s'interrogent généralement sur la façon dont on fait les bébés. Vers sept-huit ans, en rougissant, ils cherchent à savoir à quoi sert un zizi.

  • Finis les mensonges d'un autre temps (cigognes, choux et roses). Si nécessaire, aidez-vous de livres, le choix est vaste.
  • Enfin, dites-lui bien que vous êtes toujours disposé à répondre à ses interrogations (il s'en souviendra à l'adolescence).
  • N'oubliez pas de mentionner que le sexe, c'est mieux avec quelqu'un que l'on aime vraiment et plus agréable quand on éprouve des sentiments réciproques.

2. Débusquer les comportements à risque

En quête de liberté, les adolescents cherchent à voir jusqu'où ils peuvent repousser les limites: avec la vitesse en scooter, avec l'alcool, les drogues, etc.

  • Durant cette période à haut risque, restez très attentif, mais sans les envahir pour ne pas les braquer et causer une rupture.
  • Votre fils, votre fille se mettent trop gravement ou trop souvent en danger? Leur comportement révèle un état de souffrance. N'attendez pas! Il est temps d'agir, en essayant de comprendre ce qui les perturbe.
  • N'hésitez pas à leur proposer de consulter un psychologue.

3. Ne pas laisser le silence s’installer

Que votre adolescent cultive son jardin secret vers 13 ou 14 ans, c'est normal et même sain. Vous devez respecter son autonomie et son intimité. Mais inquiétez-vous s'il ne communique plus avec personne. Il a peut-être des accès d'angoisse ou un risque dépressif. Que faire?

  • Renouez à tout prix le dialogue. Si vous, ses parents, ne pouvez rien, demandez l'aide d'un proche.
  • Le message à faire passer? Montrer au jeune, à l'occasion d'un moment propice (repas en tête-à-tête, sortie), que vous l'aimez, que vous comprenez qu'il traverse des moments difficiles et que vous serez toujours là pour lui en cas de besoin.

Si, comme bien des parents, vous ne savez pas toujours comment faire face à la période pleine d'interrogations et parfois teintée de rébellion que constitue l’adolescence, inspirez-vous de nos conseils.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu