3 choses à savoir sur les ulcères buccaux

Les ulcères buccaux ou aphtes sont douloureux et dérangeants, mais vous pouvez facilement les traiter. Voici ce que vous devez savoir à propos des aphtes.

3 choses à savoir sur les ulcères buccaux

Bien que les ulcères de la bouche - aussi connus sous le nom d'aphtes - sont courants, les facteurs contribuant à leur développement sont méconnus. Cependant, on constate que certains types d'aphtes sont associés à d'autres maladies graves telles que les infections virales et le cancer. Ceux-ci diffèrent des aphtes bénins, qui sont généralement de petite taille, qui ne se propagent pas et qui disparaissent d'eux-mêmes.

Une question de taille

Si vous faites examiner votre ulcère buccal par un médecin, il évaluera d'abord la taille de la lésion. Les aphtes sont généralement répartis en trois catégories selon leur taille: mineurs, majeurs et herpétiformes. Que signifie herpétiforme? Il s'agit de lésions qui apparaissent en groupe plutôt que de manière unique et autonome.

Les aphtes mineurs se retrouvent sur vos lèvres et sur votre palais mou. Les plus grands aphtes sont généralement plus profonds et peuvent laisser des cicatrices après la guérison. Le dernier type, les aphtes herpétiformes, ressemblent à des éruptions. On en retrouve alors en plus grand nombre et plusieurs sont remplis de liquide.

Les causes des ulcères buccaux

Les aphtes peuvent être un symptôme de nombreux problèmes de santé sous-jacents indépendants ou liés. Le stress, les allergies alimentaires, les troubles et les infections gastro-intestinales font partie des causes identifiées par le passé. Les bactéries telles que helicobacterpylori, qui cause les ulcères de l'estomac, ainsi que le virus herpès simplex, ont également été reconnus comme causes. Malheureusement, aucun de ces éléments ne permet de prédire avec efficacité l'apparition des ulcères buccaux, de sorte que la relation exacte de cause à effet demeure inconnue.

Diagnostic

Si la cause exacte demeure inconnue, comment un médecin peut-il diagnostiquer un aphte et proposer un traitement efficace? Dans de tels cas, les médecins utilisent l'information connue pour d'abord rejeter les hypothèse les plus sérieuses. Les facteurs sous-jacents les plus couramment évalués lors du diagnostic sont:

  • Les infections (ex. l'herpès ou le virus de la syphilis)
  • Les maladies sous-jacentes auto destructrices (ex. les maladies inflammatoires intestinales ou le lupus)
  • Le cancer

Si les ulcères buccaux demeurent mal compris, les trois catégories sont facilement identifiables lors du dépistage.

Si vous aphtes ne disparaissent pas en moins d'une semaine, réapparaissent fréquemment ou si vous pensez souffrir d'une des conditions mentionnées ci-dessus, consultez votre médecin.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu