3 façons de prévenir les dommages à la toiture causés par la glace

En déneigeant votre toiture, en la modifiant et en l'isolant, vous pouvez éliminer totalement l'accumulation de glace sur le toit de votre maison.

3 façons de prévenir les dommages à la toiture causés par la glace

Comment se produisent les dommages causés par la glace?

Par temps doux, la neige fond sur votre toit, puis l'eau gèle entre les bardeaux.

  • Au fil du temps, les bardeaux sont écartés par la glace, permettant ainsi à davantage d'eau de s'accumuler et de geler dans les espaces créés.
  • Puis, lorsque la glace fond, l'eau s'infiltre dans le plafond et dans les murs.

Il existe plusieurs possibilités pour empêcher de telles infiltrations de se produire, mais vous devrez choisir la plus appropriée en tenant compte de votre budget et de la période de l'année.

1. Retirer manuellement la neige

Si vous avez déjà eu une accumulation de glace cet hiver sans avoir trouvé le temps d'en corriger la cause, vous pouvez atténuer les effets en procédant à un déneigement manuel.

  • Le déneigement du toit peut être dangereux et il est préférable de faire appel à un expert.
  • La plupart des professionnels utilisent un harnais pour éviter les chutes lors du pelletage du toit.
  • Ils sont également en mesure de retirer les glaçons qui peuvent présenter un risque de sécurité.
  • Certains propriétaires préfèrent utiliser un râteau à neige pour le faire eux-mêmes, avec le risque toutefois que la neige tombe rapidement du toit en enterrant tout sur son chemin.
  • Le retrait manuel de la neige est également la meilleure option si vous constatez présentement une accumulation de glace.

 2. Améliorer la structure de votre grenier

La meilleure façon d'empêcher l'accumulation de glace de se produire est d'ajouter de l'isolation, de la ventilation et un coupe-vapeur (si nécessaire).

  • En isolant votre grenier, vous empêcherez la chaleur d'accéder au grenier et de contribuer à la formation de la glace.
  • Une valeur R de 49, soit environ 15 pouces d'isolant insufflé ou 20 pouces d'isolant en fibre de verre, est recommandée.
  • Pour réduire encore plus l'accès de l'air chaud au grenier, les trous entre le plafond et le grenier doivent être bouchés. Ces trous comprennent les ouvertures pour les fils électriques et les cheminées de ventilation.

Vous devriez également vous assurer que le grenier est bien aéré pour éviter la condensation et la moisissure.

  • Un coupe-vapeur pourrait devoir être installé.

Si elles sont bien effectuées, ces modifications devraient éliminer complètement la plupart des accumulations de glace.

  • Cependant, il s'agit aussi de l'option la plus coûteuse.
  • Si votre grenier a besoin de travaux importants, vous pourriez envisager un toit métallique à joints debout pour éliminer totalement le problème.

3. Modifier votre toiture

Si vous avez des plafonds cathédrale, vous ne serez probablement pas en mesure d'isoler adéquatement le toit.

  • L'ajout d'un peu d'isolant insufflé peut aider, mais il sera difficile d'augmenter la valeur R de façon significative.
  • Dans ce cas, la modification de la toiture existante constitue le meilleur choix. Un large morceau de solin métallique peut être installé sur les zones qui sont sujettes à l'accumulation de glace.

Une autre possibilité moins coûteuse, quoique moins efficace, est d'installer des câbles thermiques sur les bords du toit.

  • Ces câbles sont installés en zigzag le long de la bordure du toit.
  • Une fois les câbles posés, ils font fondre la neige qui les entoure et empêchent la glace de se former.
  • Malheureusement, ils ne sont pas toujours efficaces par température extrêmement basse la nuit ou lors de grandes accumulations de neige.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu