3 façons de soulager la maladie artérielle périphérique

La maladie artérielle périphérique empêche une bonne circulation sanguine. Voici 3 façons de vous aider à soulager la maladie artérielle périphérique pour une meilleure qualité de vie.

3 façons de soulager la maladie artérielle périphérique

1. Arrêtez de fumer

Le meilleur moyen pour arrêter de fumer ? Une association de produits de remplacement de la nicotine, un antidépresseur sous ordonnance et de la thérapie.

  • Dans une étude, des fumeurs atteints de maladie artérielle périphérique (MAP) ayant abandonnés cette habitude ont doublé, voire triplé leur distance de marche sans douleur.
  • 16 % des fumeurs qui n’ont pas arrêté de fumer ont vu se développer une MAP plutôt sévère en seulement quelques années, par rapport à aucun du groupe ayant arrêté.
  • Abandonner les cigarettes diminue aussi le risque d’amputation (environ 4 % des personnes atteintes de MAP nécessitent éventuellement cette opération horrible) et réduit les chances d’avoir une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral.

2. Essayez les bas de contention

Si vous souffrez de varices ou d’une pathologie appelée insuffisance veineuse chronique, les valvules défaillantes des veines de vos jambes permettent au sang de stagner dans celles-ci au lieu d’être renvoyé vers le cœur.

  • Les bas de compression sous ordonnance sont une solution de confort. Ces bas élastiques compressent les veines et préviennent l’excès de sang de refluer et l’étirement de vaisseaux sanguins affaiblis.
  • Portés régulièrement, les bas spécialement conçus peuvent soulager la douleur, prévenir le développement de veines déjà gonflées, et même aider à guérir les plaies.

3. Marchez, marchez, marchez !

Nous savons que c’est douloureux. Mais il s’agit d’un moment où vous dépassez un peu (mais pas trop !) et qui peut produire de réels bienfaits.

  • Le sport fait des merveilles en diminuant les niveaux d’inflammation dans le sang, rendant les parois artérielles plus souples, et améliorant la façon dont les muscles utilisent l’oxygène.
  • L’exercice peut même déclencher la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins pour fournir de l’oxygène et des nutriments aux muscles affamés.
  • Si vous avez accès à un centre médical qui offre des programmes sportifs pour les personnes touchées par la MAP, tentez l’expérience. Vous obtiendrez de l’attention personnelle et beaucoup de motivation.
  • Dans une étude, les personnes inscrites dans un programme de marche supervisée ont presque triplé leur temps de marche sans douleur.
  • L’exercice à domicile est tout aussi efficace si vous persévérez, alors pourquoi ne pas trouver un compagnon de marche dans votre quartier et vous y atteler ?
  • Soyez patient ; cela peut prendre six mois ou plus pour voir de réels progrès ! Et si vous pouvez marcher plus de 30 minutes, alors faites-le. Certains experts disent que des sessions d’une heure soulagent encore plus la douleur.

Bien entendu, consultez votre médecin avant de changer vos habitudes de vie ou de commencer un programme d’exercice. 

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu