3 stratégies pour nuit de repos malgré le TDAH

Les adultes privés de sommeil en raison du TDAH risquent de souffrir en raison de leur insomnie constante, mais ces 3 stratégies vous aideront à profiter d’une bonne nuit de sommeil.

3 stratégies pour nuit de repos malgré le TDAH

Les adultes atteints du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) éprouvent des difficultés à rester endormi la nuit, mais en créant un environnement calme et sans distraction dans leur chambre, ils parviendront à trouver plus facilement le sommeil.

Il est important que les adultes chez qui le TDAH a été diagnostiqué arrivent à dormir huit heures par jour le plus souvent possible parce qu’une nuit passée à tourner et se retourner peut empirer les symptômes pendant la journée.

1. Médicaments stimulants

Certains des médicaments les plus souvent prescrits pour le TDAH peuvent faciliter la concentration pendant la journée, mais s’accompagner aussi d’effets secondaires gênants.

  • L’impossibilité de trouver le sommeil la nuit en est souvent l’un des pires lorsque les patients restent éveillés parce que les stimulants continuent à agir la nuit.
  • Il est conseillé à tous ceux qui luttent contre l’insomnie en raison de stimulants prescrits de consulter leur médecin pour discuter d’une réduction du dosage, prendre le médicament plus tôt le matin ou envisager d’opter pour une solution alternative non stimulante.

2. Méditation

Les adultes chez qui le TDAH a été diagnostiqué ont parfois du mal à faire le vide dans leur esprit suffisamment longtemps pour s’endormir.

  • Ce problème, souvent nommé insomnie d’induction, affecte un pourcentage stupéfiant de 70% des adultes atteints du TDAH.
  • L’adoption d’un régime de méditation régulier peut aider les personnes souffrant d’insomnie d’induction à faire le vide dans leur esprit afin de réduire le temps nécessaire pour s’endormir.
  • La méditation régulière peut en outre avoir un effet thérapeutique chez les patients atteints de TDAH dans d’autres domaines de leur vie.

3. Les distractions dans la chambre

Les distractions sont tout aussi problématiques pour le TDAH dans la chambre qu’en classe ou au travail.

  • Les adultes privés de sommeil en raison du TDAH devraient conserver les périphériques électroniques hors de la chambre à coucher.
  • S’il est tout à fait normal de se détendre avec un bon livre au lit, regarder la télévision risque en revanche de donner des difficultés à s’endormir.
  • Si vous utilisez votre téléphone comme réveil, placez-le à l’extrémité de la pièce opposée à votre lit plutôt que sur votre table de chevet.
  • Idéalement, réservez-vous au minimum une demi-heure pour vous détendre, avec tous les écrans éteints et sortis de la chambre, avant d’essayer de vous endormir.

L’insomnie est une des conséquences du TDAH chez les adultes, mais les 3 stratégies suivantes vous aideront à mettre toutes les chances de votre côté. Bonne nuit de sommeil!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu