3 voies à privilégier pour éviter les heurts en cas de divorce

Le divorce n'est jamais un moment agréable à vivre. Suivez ces conseils pour envisager ce nouveau tournant de la meilleure façon qu'il soit et bien gérer la situation.

3 voies à privilégier pour éviter les heurts en cas de divorce

1. Recourez à la médiation

En cas de mésentente entre les conjoints, la médiation est sans contredit la meilleure approche.

  • Au Québec, le service de médiation familiale est offert gratuitement aux époux avec enfants qui désirent divorcer à l'amiable.
  • Il suffit pour le couple concerné de vérifier si le médiateur est accrédité.
  • Le médiateur n'est pas là pour arbitrer, mais pour vous amener à dialoguer sur les points litigieux et, si possible, à vous mettre d'accord dans un document écrit, par la suite vérifié et homologué par le juge.
  • Vous pouvez parler absolument de tout au médiateur familial, qui a des compétences juridiques et psychologiques.
  • Les conjoints, les avocats, le juge peuvent demander cette médiation. Rien n'oblige toutefois une épouse ou un mari réticents à s'y présenter.

2. Prévoyez des changements à vos finances

Un divorce peut entraîner une baisse de revenu de l'ordre de 30%. Envisagez à l'avance toutes les conséquences économiques.

  • Renseignez-vous au sujet du montant des pensions alimentaires que vous pourrez devoir assumer pour votre conjoint et vos enfants.
  • La Régie des rentes du Québec offre un service gratuit de simulation des effets du partage des gains inscrits au Régime des rentes du Québec.

3. Demandez une prestation compensatoire

Vous avez abandonné vos études pour permettre à votre conjoint de poursuivre les siennes? Vous avez contribué au succès de son entreprise en travaillant sans salaire ou autre forme de participation aux bénéfices?

  • La prestation compensatoire est une mesure qui permet à l'un des conjoints d'obtenir une compensation pour avoir contribué à enrichir, en biens ou en services, par exemple, le patrimoine de l'autre conjoint.
  • Une telle mesure peut très bien faire partie intégrante du partage du patrimoine familial.

Bref, en cas de divorce, mieux vaut dans tous les cas éviter de se déchirer. En effet, un divorce à l'amiable vous fera économiser de l'argent, réduira le stress et protégera la quiétude des enfants.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu