4 conseils pour réduire la perte de mémoire

Jusqu’à récemment, les stéréotypes disaient que les oublis de mémoire et les pensées confuses ne pouvaient pas être évités — et encore moins soignés. Voici 4 conseils pour entretenir votre mémoire et éviter les pertes.

4 conseils pour réduire la perte de mémoire

1. Maintenez un poids santé

Selon des études menées par plusieurs hôpitaux, des kilos supplémentaires affaiblissent la puissance du cerveau

  • Les IMC les plus bas ont révélé une meilleure santé du cerveau
  • Les chercheurs ont vérifié l’indice de masse corporelle (IMC) et la capacité de réflexion deux fois sur cinq ans chez 2 223 femmes et hommes, âgés de 32 à 62 ans. Les personnes avec un IMC élevé ont eu des scores plus faibles aux tests de mémoire et ont présenté des baisses mentales plus importantes du début à la fin de l’étude. La cause pourrait être un flux sanguin réduit vers le cerveau.

2. Dormez suffisamment

La concentration et la mémoire s’estompent quand on est fatigué

  • Selon plusieurs études, le cerveau a besoin de dormir afin d’organiser et de stocker des informations dans la mémoire de sorte à pouvoir les récupérer et les utiliser à nouveau.
  • Si vous êtes fatigué pendant la journée, il sera encore plus difficile de se concentrer et de se rappeler des choses importantes.

3. Prenez le temps de vous détendre

Quel est le meilleur moment pour le faire ? Au milieu de l’après-midi, lorsque les rythmes naturels du corps sont susceptibles de vous demander de faire une pause.

  • Essayez de pratiquer 10 minutes de yoga, de boire une tasse de tisane et de lire un bon livre, de faire une promenade avec un ami ou quelques instants passés sur votre passe-temps favori.
  • La relaxation peut abaisser les niveaux de cortisol, l’hormone du stress ; laissée sans surveillance, elle peut endommager une zone du cerveau appelée l’hippocampe, qui permet le traitement des informations et le stockage des souvenirs. Le cortisol peut endommager l’hippocampe si le stress n’est pas évacué.

4. Élargissez votre réseau social.

Une étude a démontré que la socialisation régulière diminue le risque de démence de 42 %. Selon les chercheurs, posséder un réseau social fort semble renforcer les voies cérébrales qui protègent la capacité de raisonnement.

  • Passez du temps avec la famille et les amis
  • Faites du bénévolat
  • Rejoindre un groupe contribue à stimuler la mémoire, la concentration et le procédé mental.

Les stéréotypes voudraient vous faire croire que la perte de mémoire est due à la vieillesse. Et qu’y a-t-il de plus effrayant que d’imaginer une version vieillie de nous-mêmes physiquement en bonne santé, mais avec des souvenirs et des habiletés mentales grandement diminués ? Mais aujourd’hui, l’histoire est beaucoup plus positive et tout aussi fascinante.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu