4 façons de se préparer pour le jeûne de Yom Kippour

Le jeûne de Yom Kippour est difficile, mais il existe des façons d’en minimiser. Suivez ces conseils et vous pourrez alors vous concentrer plus sur la célébration et moins sur votre estomac affamé.

4 façons de se préparer pour le jeûne de Yom Kippour

Le jeûne est l’une des traditions les plus importantes de Yom Kippour, le jour juif de l’expiation. Bien qu’il soit important de jeûner pour expier vos péchés de l’année, cela peut être une expérience difficile.

1. Diminuez progressivement les doses

L’un des aspects les plus difficiles du jeûne de Yom Kippour est la présence de symptômes de sevrage pour certaines substances que vous consommiez tous les jours, comme la caféine, l’alcool ou le sucre raffiné.

  • Pour éviter l’inconfort, commencez à diminuer votre consommation de ces substances une semaine avant le jeûne. Cela permettra à votre corps de s’ajuster au changement, rendant votre jeûne plus confortable.
  • Certaines personnes qui auraient particulièrement avantage à utiliser cette astuce sont les grands fumeurs de cigarettes, les buveurs de café et ceux de boissons gazeuses.

2. Buvez beaucoup d’eau

Pour demeurer hydraté et passer Yom Kippour en bonne santé, il est important de boire de l’eau avant le début du jeûne.

  • Quelques jours avant le jeûne, assurez-vous de boire environ 64 onces (huit verres) d’eau chaque jour.
  • La veille du jeûne, assurez-vous de boire de l’eau et aucune autre boisson au souper.
  • Réduire la caféine contribuera également à diminuer la quantité de substances déshydratantes dans votre corps.

3. Éloignez-vous de la nourriture

Vous avez peut-être des enfants qui ont besoin de manger, mais sinon, tenez-vous loin de la nourriture durant le jeûne et essayez de ne pas en parler.

  • Même s’il est difficile de ne pas se plaindre de la faim quand elle vous ronge, éviter de parler de nourriture vous évitera d’y penser.
  • Demandez à une gardienne ou à un voisin non juif de garder vos enfants pendant la célébration et de s’occuper de la nourriture pour que vous n’ayez pas à être dans la cuisine.
  • Ou encore, préparez le déjeuner et le dîner un jour ou deux à l’avance pour que les enfants puissent se servir sans votre aide.

4. Prenez des médicaments longue durée

Si vous craignez d’avoir mal à la tête en raison d’un manque ou de la faim, demandez à votre médecin des analgésiques longue durée et prenez-les avec votre dernier repas avant le jeûne.

  • Vous éviterez ainsi les maux d’estomac et les maux de tête insoutenables pendant que vous jeûnez et que vous ne pouvez pas prendre de médicaments non essentiels.
  • Bien que les médicaments à action prolongée ne couvrent pas l’ensemble du jeûne, ils sont une excellente façon de minimiser les malaises ressentis jusqu’à la fin de la célébration.

Si vous avez l’intention de jeûner pendant les Grandes Fêtes cette année, suivez ces conseils pour rendre l’expérience plus facile.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu