4 façons simples d'avoir des poissons de bassin heureux et en bonne santé

Rappelez-vous que les poissons sont comme les personnes: les choses les plus importantes sont une bonne nourriture et un foyer heureux. Voici comment leur offrir les deux.

4 façons simples d'avoir des poissons de bassin heureux et en bonne santé

1. Gardez votre bassin exempt de maladie

Les poissons nouvellement achetés peuvent avoir des problèmes de santé préexistants, examinez-les donc de près les avant de les relâcher.

  • Les poissons qui ont des nageoires vraiment effilochées, des difficulté à respirer ou sont couverts de mucus devraient être renvoyé à l'écloserie.
  • La maladie des points blancs est un problème courant chez les alevins. Recherchez la présence de taches blanches de la taille d'une tête d'épingle sur les nageoires ou le corps. Si seulement quelques taches sont visibles et que les poissons doivent être libérés dans une grande étendue d'eau, un traitement n'est pas nécessaire.
  • Si les poissons sont destinés à la zone plus restreinte d'un bassin, traitez tout le bassin avec un médicament approprié. Consultez un magasin d'aquariophilie pour le remède le plus approprié.

2. Traitez les parasites et les infections

  • Les blessures mineures guérissent habituellement sans traitement. Pour prévenir les infections avec des croissances fongiques comme du coton, tamponnez-les avec du mercurochrome ou du formol.
  • Parfois, des parasites, comme le pou du poisson et les ankylostomes, peuvent être trouvés sur les poissons.
  • Ne tirez pas sur les parasites. Leurs pièces buccales peuvent rester attachées et causer des infections. Tamponnez simplement les parasites soigneusement avec du formol avant de relâcher le poisson.

3. Utilisez de la nourriture adaptée aux poissons

Les sources naturelles de nourriture devraient être suffisantes pour répondre aux besoins des poissons et des écrevisses dans un bassin correctement approvisionné. Les taux de croissance devraient augmenter si de la nourriture supplémentaire est donnée.

  • L'alimentation complémentaire sera probablement nécessaire dans les petites retenues d'eau, les étangs et les bassins.
  • Les aliments commerciaux ne sont économiques que si achetés en grande quantité. Utilisez-les rapidement ou bien les nutriments qu'ils contiennent se détérioreront.
  • La plupart des petits producteurs fabriquent leurs propres aliments, ou font des essais avec des grains pour poulet ou bétail comme compléments.
  • Les ingrédients spécifiques utilisés devraient refléter les besoins des espèces élevées.
  • Quel que soit le type de supplément utilisé, nourrissez les poissons modérément selon l'évolution des besoins.
  • Ne suralimenterez pas vos poissons parce que les aliments non consommés finiront par salir l'eau.

4. Préparez votre propre nourriture pour poissons

  • Les aliments maison peuvent inclure des crevettes hachées, diverses formes d'algues, de la coquille d'œuf ou des poissons non gras. Réunissez les ingrédients selon les besoins de vos poissons.
  • Mélangez les ingrédients avec quelques œufs et faites cuire sans huile.
  • Dès que «l'omelette» a refroidi, découpez-la en morceaux adaptés pour la nourriture de poissons.
  • Conservez au congélateur.

Tant que votre bassin ou étang n'est pas surpeuplé, les poissons ne devraient généralement pas poser de problème. Gardez-les heureux et en bonne santé avec de la bonne nourriture et un bon environnement pour une meilleure production.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu