3 méthodes pour réparer vous-même des escaliers

Vos escaliers n’ont sans doute pas besoin de beaucoup d'entretien, et quand un problème survient, vous devriez être en mesure d’effectuer vous-même la plupart des réparations. Voici comment.

3 méthodes pour réparer vous-même des escaliers

1. Stabiliser les marches desserrées

Vous voulez donner un coup de jeune à ces vieux escaliers qui grincent? En général, il est facile de régler ce problème, mais la méthode que vous utiliserez dépend du type de construction de votre escalier:

• Si la face inférieure des marches et contremarches est accessible, jetez un coup d'œil en dessous. Vous pouvez remarquer que les marches s'engagent dans les encoches des limons. Souvent, dans cette conception, les bons charpentiers, sachant que les marches se contractent avec le temps, font des encoches (appelées lambris) un peu pus larges, puis fixent les marches avec des cales. Si vous voyez des cales sous chaque marche, donnez-leur juste un coup de marteau pour bloquer les marches.

• S'il n'y a pas de cales en place, demandez à quelqu'un de monter les marches pendant que vous écoutez les couinements en vous plaçant sous l’escalier. Lorsque vous détectez un jeu dans une marche, enfoncez une cale dans le limon réglable le long de la partie inférieure de la marche. Mettez un peu de colle sur ces cales. (Ne collez pas les cales dans les lambris d'accrochage au cas où vous auriez besoin de resserrer la jointure.)

• Si vos escaliers ont un design à limon ouvert dans lequel les marches reposent sur de grandes entailles dans le limon, enfoncez des vis de finition à travers la marche dans le limon. Dissimulez les têtes de vis avec du mastic à bois. Vous pouvez aussi utiliser des vis de finition par le haut si les lambris d'accrochage sont inaccessibles à partir du bas. Dans ce cas, enfoncez les vis à la jonction de la marche et du limon. Inclinez-les afin qu’elles s'enfoncent dans le limon.

2. Fixer un pilastre bancal

Il n'y a pas qu'une seule solution pour les vieux pilastres bancals, parce que les poteaux ont été installés de plusieurs façons. Voici les trois installations les plus courantes et la manière de les fixer à nouveau.

• Dans les maisons plus récentes, la plupart des poteaux sont fixés au cadre ou à la courte paroi qui suit l'angle de l'escalier. Dans les deux cas, les vis d'origine ont été dissimulées derrière des bouchons en bois et sont presque impossibles à atteindre pour le serrage. Vous devrez installer des vis tire-fond supplémentaires de chaque côté pour raffermir le poteau.

• Si le poteau va dans le sol et est attaché à une solive, vous pouvez ajouter de quoi bloquer, des cales ou des vis supplémentaires par dessous. Cette procédure peut vous obliger à retirer une partie du plafond d'un sous-sol fini.

• Si le poteau a été fixé à l'étage avec une plaque de métal, le seul moyen pour le stabiliser est d'installer de plus grandes vis dans les trous devenus trop larges. Tout d'abord, réduisez le tapis ou supprimez la tuile et supprimez le pilastre. Ensuite, installez de plus grandes vis, puis remettez le poteau dans le sol.

3. Fixer un balustre instable

Si un balustre devient lâche au niveau de la main courante, vous pouvez le fixer en deux étapes rapides:

1. Découper un coin identique à la largeur du balustre. Mettez un peu de colle dessus, et coincez-le dans l'espace entre le balustre et la main courante.

2. Pré-percez un trou de pilot incliné pour une vis à bois depuis le balustre jusque dans la main courante. Enfin, coupez l'excès de cale affleurant le balustre en utilisant une scie.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu