4 suggestions pour les personnes voulant faire pousser des légumes pour la première fois

Tout jardinier doit commencer quelque part. Avant de vous plonger dans votre première expérience de culture maraîchère, consultez ces quatre suggestions pour vous aider à vous mettre sur la bonne voie.

4 suggestions pour les personnes voulant faire pousser des légumes pour la première fois

1. Méfiez-vous des zones de rusticité se trouvant aux frontières

  • Connaître la zone de rusticité de votre région est essentiel pour choisir les bonnes plantes pour votre jardin et embellir votre terrain.
  • Ces zones sont principalement basées sur la température la plus froide de l'hiver et sur les dates des premiers et derniers givres.
  • Ces zones sont numérotées, et les plantes sont généralement étiquetés avec ces numéros afin que vous puissiez savoir si elles susceptibles de prospérer sous votre climat.
  • Mais voici un fait qui risquerait de vous faire trébucher si vous ne faites pas attention à là où vous achetez: bien que le Canada et les États-Unis utilisent tous deux un système de numérotation pour les zones de rusticité, leurs échelles sont différentes. Par exemple, la zone pour une grande partie du nord du Montana est 3b, mais la même zone à la frontière dans le sud de l'Alberta est 4a, même si celles-ci partagent pratiquement les mêmes conditions climatiques
  • Si vous magasinez dans les états ou des provinces frontalières ou, encore plus, si vous commandez des plantes en ligne ou par la poste, il est crucial de savoir quel système de zone le vendeur utilise. Sinon, vous pourriez vous retrouver avec des plantes qui ne seront pas adaptées à votre climat.

2. Essayez les variétés de légumes les plus faciles à faire pousser

Si vous craignez d'avoir le pouce noir, débutez avec des haricots verts, des tomates et des radis, ainsi que des herbes telles que le basilic, le thym et le romarin. Bien sûr, les experts arriveront à obtenir de meilleurs rendements, mais ces plantes ne manqueront pas de vous garantir une bonne récolte de légumes frais lors de votre première saison, et vous serez encouragé à essayer à d'autres légumes l'année prochaine.

3. Protégez les semis avec une cloche maison

Les Français ont inventé la cloche de verre pour protéger les plants du givre. Vous pourriez retrouver de belles cloches en magasin, mais pourquoi ne pas économiser votre argent et en fabriquez une vous-même à partir de bouteilles de boisson gazeuse en plastique de deux litres ou de cruches de lait de 3,7 litres (un gallon)?

  • Utilisez un couteau bien aiguisé pour couper soigneusement le fond de la bouteille.
  • Placez la bouteille au-dessus du plant, en laissant le bouchon ouvert pour la ventilation.
  • Enterrez le bord inférieur de la bouteille dans le sol pour la garder en place, ou enfoncez un bâton dans le sol à côté du semis et placez la bouteille sur le bâton.

Avez l'argent que vous aurez économisé, vous pourrez vous procurer une bonne bouteille de vin français.

4. Offrez un support à vos plantes à l'aide du «Florida weave»

Les treillis ou les cages sont plutôt efficaces pour supporter les plants de tomates, mais ils ne sont pas toujours bon marché et vous devez de plus trouver un endroit pour les stocker. En conséquence, de nombreux producteurs commerciaux ont adopté le «Florida weave» pour soutenir les plants de tomates, et il n'existe aucune raison pour laquelle les jardiniers amateurs ne devraient pas l'utiliser.

Pour construire le «Florida weave»:

  • Enfoncez un poteau de clôture en acier ou un poteau de bois solide à chaque extrémité de vos rangées de plants de tomates et à tous les deux plants.
  • Attachez une ficelle de polypropylène, qui ne se détend pas, à l'un de vos poteaux à environ 25 centimètres (10 pouces) du sol.
  • Passez le cordon autour du second poteau et maintenez-le en place en l'enroulant un certains nombre de fois autour de celui-ci à la même hauteur que l'autre poteau.
  • Continuez jusqu'à la fin de la ligne, en gardant la corde tendue, puis retournez en arrière de la ligne de l'autre côté des poteaux, puis attachez bien la corde à chacun des poteaux se trouvant aux extrémités de vos rangées.
  • Les tiges des plantes de tomates devraient être soutenues par les cordes.
  • Alors que vos tomates pousseront, ajoutez une nouvelle hauteur de ficelle à environ 25 centimètres plus haut (10 pouces).
  • Taillez les surgeons pour enlever un peu du poids soutenu par les cordes et encourager une croissance productive.

Suivez ces suggestions et vous serez sur la bonne voie pour obtenir un potager de toute beauté. Une fois que vous aurez acquis les bases du jardinage, vous pourrez expérimenter avec des légumes demandant plus d'attention et d'expérience.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu