5 conseils pour intégrer les matières grasses à son alimentation

Notre corps a besoin d'acides gras essentiels pour donner des cellules aux membranes souples et solides. Mais comment choisir les bonnes matières grasses?

5 conseils pour intégrer les matières grasses à son alimentation

1. Évitez les gras saturés

Évitez de consommer trop de matières grasses saturées, présentes dans les viandes grasses et la charcuterie, les gâteaux et pâtisseries, le beurre et la crème. Ces matières grasses sont solides ou semi-solides à température ambiante et augmentent les risques de maladies cardiaques et de diabète de type 2.

  • Proscrivez les fritures et beignets.
  • Pour faire revenir ou griller des aliments, choisissez une huile qui supporte bien d'être chauffée: huile d'olive, de soya ou de carthame.
  • Optez pour des matières grasses mono-insaturées, l'huile d'olive par exemple, ou polyinsaturées, telles l'huile de tournesol ou de canola, qui sont liquides à température ambiante.
  • Les matières grasses et huiles riches en oméga-3 sont les meilleures: huiles de noix, de soya, de germes de blé.
  • Ajoutez chaque jour l'équivalent d'une cuillère à soupe d'huile d'olive (première pression à froid) par personne dans vos sauces à salade ou en filet sur les légumes, pour un apport en acides gras mono-insaturés et polyinsaturés.

2. Mangez plus de poissons

Mangez plus de poissons gras d'eau douce, comme le saumon ou la truite. Ils contiennent des acides gras bénéfiques, les oméga-3, qui sont essentiels à la constitution de notre système nerveux et contribuent à faire baisser le «mauvais» cholestérol.

3. Mangez moins de viandes et produits laitiers

  • Réduisez votre consommation de produits laitiers à base de lait entier riches en matières grasses saturées. Préférez lait écrémé, yogourt à 0% de matières grasses et ricotta.
  • Minimisez vos apports de graisses animales. Éliminez par exemple la peau des volailles.

4. Faites attention aux plats transformés

Consultez attentivement les étiquettes des produits alimentaires, en particulier biscuits, conserves et plats cuisinés, pour y traquer les «mauvaises» graisses.

  • À proscrire: huile de palme, margarine animale et mayonnaise.
  • Sachez que les aliments transformés «cuits au four» ou «grillés» peuvent être riches en matières grasses.
  • Évitez aussi tout ce qui contient une forte proportion de graisses hydrogénées ou d'acides gras «trans», matières grasses saturées, néfastes pour la santé.

5. Les croustilles

Si vous ne pouvez vous passer de croustilles, recherchez des croustilles à l'huile d'olive, sans huile végétale hydrogénée.

Bref, choisissez des lipides insaturés plutôt que des graisses saturées, qui augmentent les risques de maladies cardiovasculaires.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu