5 conseils pratiques pour un entretien réussi de votre foyer au gaz

Il existe plusieurs types de foyer, dont celui au gaz, qui comporte des avantages non négligeables. Ne prenez pas le risque qu'il soit défectueux ou dangereux en raison de la saleté et nettoyez-le facilement grâce à ces 5 conseils.

5 conseils pratiques pour un entretien réussi de votre foyer au gaz

Du feu, mais pas de cendre

Tout le monde aime s'asseoir au coin d'un feu, mais nombre de personnes n'apprécient pas les désagréments causés par la combustion du bois. C'est ce qui les pousse alors à s'équiper d'un foyer au gaz.

  • Comme ce combustible est propre, un foyer au gaz qui fonctionne bien ne nécessite pas d'entretien particulier. On peut se contenter de le faire nettoyer et inspecter tous les ans par un professionnel, qui vérifie que l'aération, les commandes et les valves fonctionnent correctement. L'installateur se charge parfois de cet entretien, ou peut vous diriger vers une personne compétente.
  • Ne faites brûler que du gaz dans la cheminée, et renseignez-vous sur le fonctionnement de votre installation : lisez attentivement le manuel d'utilisation. Ne touchez jamais ni à la bûche ni aux mécanismes internes. En revanche, si vous sentez une odeur de gaz ou s'il se forme une quantité anormale de suie sur la bûche ou la vitre, appelez un technicien sans tarder.

Une cheminée sécuritaire

L'entretien d'une cheminée est indispensable pour des raisons de sécurité avant tout. Un ramonage par an est d'ailleurs obligatoire. Si vous négligez cette opération essentielle, vous risquez une intoxication au monoxyde de carbone, voire un incendie dans le conduit.

  • Faites ramoner régulièrement votre cheminée par un professionnel sérieux : informez-vous auprès de l'Association des professionnels du chauffage ou adoptez la méthode du bouche-à-oreille.
  • Si vous décidez de monter sur le toit afin d'inspecter le conduit, soyez très prudent. Munissez-vous d'une lampe de poche puissante pour repérer tout ce qui pourrait faire obstruction. Vérifiez l'épaisseur du dépôt de suie et cherchez d'éventuelles traces de feu de cheminée.
  • Brûlez du bois ayant séché pendant plus de 6 mois – ni peint ni chimiquement traité – et choisissez-le dur plutôt que tendre.

Si vous entretenez convenablement votre foyer à gaz, vous diminuez de beaucoup les risques d'accidents, en plus de lui redonner son éclat. Ce n'est pas à prendre à la légère!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu