5 conseils si vous devez laisser votre chien seul à la maison

Si vous faites partie de ceux et celles qui ont adopté un animal durant cette période de quarantaine, vous vous devez de planifier ce moment où vous devrez quitter la maison en laissant Toutou pendant quelques heures. Plusieurs propriétaires d'animaux de compagnie se préparent pour un retour physique au travail ou aux études, mais comment s'assurer que le petit dernier accepte cette nouvelle normalité ?

5 conseils si vous devez laisser votre chien seul à la maison

Photo Credit: iStock.com/ Sergii

Qu'il soit jeune ou rempli de sagesse, votre chien s'est gâté au cours des dernières semaines en profitant de votre présence constante suite à l'éclosion de la COVID. Il risque donc d'éprouver une certaine anxiété de séparation lorsque vous passerez plusieurs heures à l'extérieur. Les chiens risquent de réagir à la situation de façons plutôt déplaisantes : uriner ou déféquer à l'intérieur, jappements et plaintes excessifs, mâchouillage, creusage, et ça peut aller jusqu'aux désordres alimentaires !

Combien de temps peut-on laisser un animal seul à domicile ? Les chiens ont besoin de pauses pipi fréquentes, mais également de compagnie et de stimulation. Les experts canins préconisent un maximum de 2 heures d'absence par jour pour les chiots, et jusqu'à 6 à 8 heures pour les chiens plus âgés.

Voici comment entraîner votre chien à votre absence, sans douleur !

1. Quittez pour de courtes périodes de temps

Les animaux de compagnie abhorrent les changements soudains à leur routine, alors préparez votre chien en avance pour votre retour au travail. Commencez par quitter la pièce où vous vous trouvez confinés pendant quelques minutes, et étudiez sa réaction. Quittez de plus en plus loin et de plus en plus longtemps, et résistez à l'envie de retourner lorsque vous l'entendez japper ou se plaindre. Faites de vos départs et arrivées des moments de grande discrétion, pour envoyer le message que ce n'est pas un moment spécial, mais un simple geste du quotidien.

2. Faites-lui un espace de quiétude

Considérez l'achat d'une grande cage, afin de lui créer un espace confort avec nourriture, eau et ses jouets préférés. Voilà qui devrait le rendre confortable. Ajoutez-y un endroit pour faire ses besoins, comme un coussinet pour uriner ou du faux gazon. Certains vont même jusqu'à transformer une pièce complète pour répondre au besoin de l'animal, ou même construire un enclos à chien pour éviter les soucis à l'intérieur de l'appartement. Une autre option serait de garder l'animal dans la cour pendant votre absence grâce à une bonne clôture. Votre chien aura suffisamment d'espace pour se délier les pattes et profiter du grand air. Évidemment, cette solution dépendra de la température et de la volonté du chien de s'enfuir ou non. Bienvenue dans le fameux dilemme : à l'intérieur ou à l'extérieur ?

3. Occupez-le

Faites de vos départs une association plaisante pour votre chien en lui offrant une friandise spécifique à ce moment ou un jouet, chaque fois que vous quittez. Un jouet rempli de nourriture, ou tout autre type de babiole (jusqu'au casse-tête distributeur de nourriture) qui saura l'occuper jusqu'à votre retour. Et vous ne le redonnez que lors de votre prochain départ. Votre chien appréciera aussi un bruit de fond comme de la musique ou la télé. Certaines caméras spécialisées peuvent également l'amuser, tout en vous permettant de jeter un œil à la maison à l'occasion. Des gadgets de communication et de distribution de friandises à distance peuvent vous aider dans votre démarche.

4. Fatiguez-le

Allez faire une grande randonnée et planifiez quelques activités avant de partir travailler. Si votre chien en profite pleinement, il appréciera surement le repos et pourrait même dormir jusqu'à la prochaine pause « salle de bain ».

5. Demandez de l'aide

Les chiens sont des animaux de troupeau, ils nécessitent donc le contact humain (et quelques bonnes marches) pour être heureux et paisibles. Si vous ne pouvez-vous rendre à la maison lors de votre pause, demandez à un ami ou un voisin de vous aider pour l'amener à l'extérieur et jouer avec lui. Pourquoi ne pas embaucher quelqu'un qui lui fera faire sa promenade ? Vous pourriez même l'envoyer dans un centre de jour prévu à cet effet. C'est une dépense supplémentaire, certes, mais ce n'est pas pour toujours ! Votre chien s'ajustera tranquillement à votre nouvel horaire de vie.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu