5 façons de prévenir les dommages au toit pendant l'hiver

Pour éviter des dommages de l'hiver à la toiture, nettoyez vos gouttières, réparez les petits problèmes immédiatement, vérifiez soigneusement les endroits problématiques avant la première chute de neige pour de meilleurs résultats.

5 façons de prévenir les dommages au toit pendant l'hiver

1. Nettoyez les gouttières chaque automne

Les gouttières remplies d'eau de pluie augmenteront considérablement le risque de formation de barrages de glace, mais les gouttières remplies de feuilles peuvent également se déformer une fois remplies de glace et de neige qui ne pourront pas s'évacuer facilement.

  • Les gouttières qui ne drainent pas suffisamment peuvent également recueillir davantage de neige, ce qui augmente le risque de pourriture le long de la sous-face et de l'avant-toit.
  • Ainsi, il est essentiel que les gouttières soient nettoyées tous les ans. Vous devriez également vérifier que celles-ci drainent correctement; une pente insuffisante peut aussi causer une stagnation d'eau dans la gouttière.

2. Réglez la cause du moindre barrage de glace

Si vous avez déjà eu un barrage de glace, il est probable que la barrière d'humidité et d'isolation de votre grenier soit insuffisante.

  • Prévoyez une inspection avec un entrepreneur qui pourra vous suggérer comment éviter que d'autres barrages de glace ne se forment.
  • Dans la plupart des cas, il faudra que vous ajoutiez une isolation supplémentaire dans votre grenier, ou tout du moins que vous posiez un grand morceau de solin métallique le long des bords de la toiture pour empêcher d'autres fuites.
  • N'attendez pas un autre barrage de glace; les fuites peuvent faire pourrir les éléments structurels de votre toit.

3. Vérifiez la structure de votre toit

Les vieilles maisons peuvent avoir des fermes de toit ou des chevrons de taille inadéquate. Dans la plupart des cas, quand vous apprenez qu'un toit s'est effondré, c'est souvent de la faute d'éléments structurels de toit inefficaces.

  • Les chevrons de toit peuvent facilement être renforcés une fois que vous connaissez le problème. Faites donc vérifier le toit de votre maison par un professionnel si celle-ci a été construite avant les années 1950.
  • En outre, si vous avez déjà eu des fuites dans votre toit, vos chevrons pourraient également être endommagés. Une évaluation rapide par un professionnel vous assurera que votre toit peut résister à la charge typique exercée par la neige de votre région.

4. Cherchez le moindre bardeau endommagé

Après chaque hiver et chaque tempête de vent, vous devriez vérifier si le moindre bardeau de votre toit est fissuré, manquant ou déformé. Au printemps, ces bardeaux devront être remplacés.

  • Si vous les ignorez, des fuites peuvent se produire.
  • En outre, le revêtement et les chevrons de bois sous-jacents pourraient pourrir quand ils seront exposés à la fonte des neiges.

5. Éliminez les paradis des glaçons

Si votre toit accueille régulièrement des glaçons, c'est peut-être à cause d'une sous-face mal ventilée.

  • Appelez un entrepreneur qui sera en mesure d'évaluer la structure actuelle de votre maison et qui pourra vous faire des suggestions.
  • Les stalactites ne représentent pas seulement un danger pour la sécurité; ils peuvent également endommager le larmier et provoquer des barrages de glace.
  • Le meilleur moyen d'éviter des dommages hivernaux sur les toitures est de régler les problèmes précédents au début du printemps, puis de chercher à nouveau tout problème potentiel en automne.

Si vous n'avez jamais eu de problème avec votre toit, vous n'aurez qu'à nettoyer vos gouttières et vérifier que votre toiture n'est pas endommagée pour éviter la plupart des complications.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu