5 méthodes pour vous aider à réduire votre risque de maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer peut être l'une des maladies les plus redoutables à affecter les personnes âgées. La recherche est en cours, mais ces changements de style de vie simples pourraient aider à réduire vos chances d'obtenir cette condition préjudiciable.

5 méthodes pour vous aider à réduire votre risque de maladie d'Alzheimer

1. Abaissez votre taux de cholestérol élevé

Bien que la théorie soit encore controversée, des études sur la population, sur des animaux et en laboratoire suggèrent un lien entre des niveaux élevés de cholestérol dans la quarantaine et la maladie d'Alzheimer.

  • Des niveaux élevés de cholestérol interfèrent avec la répartition du précurseur du peptide ß-amyloïde (APP). Il joue un rôle majeur dans le développement de la maladie d'Alzheimer.
  • Il y a aussi des preuves que l'utilisation de statines pour abaisser le cholestérol peuvent aider à prévenir la maladie d'Alzheimer. Il est encore trop tôt, cependant, pour que les médecins commencent à prescrire ces médicaments pour ce seul motif.
  • Le lien entre les statines et la prévention de la maladie d'Alzheimer peut effectivement n'avoir rien à voir avec la capacité des médicaments à abaisser le cholestérol. Il pourrait plutôt résulter de leur capacité à réduire l'inflammation.

2. Contrôlez votre tension artérielle

Le lien entre la maladie d'Alzheimer et la maladie cardiaque se précise chaque année.

  • Il y a maintenant des preuves que l'hypertension artérielle peut accélérer le développement de la maladie d'Alzheimer chez les personnes ayant une perte prématurée de mémoire.
  • Les chercheurs ont constaté que ceux qui ont des lectures de pression artérielle systoliques supérieures à 160 mmHg peuvent décliner 100% plus rapidement que ceux ayant une pression artérielle normale.
  • Dans la même étude, ceux qui ont aussi eu de l'angine de poitrine et/ou une crise cardiaque avant leur diagnostic ont décliné encore plus rapidement.
  • Une autre étude a révélé que la prise de médicaments pour réduire l'hypertension artérielle réduit le risque de maladie d'Alzheimer.
  • Vérifiez votre pression sanguine une fois par semaine. Si elle est supérieure à 120/80, consultez votre médecin.
  • Vous devrez peut-être augmenter votre exercice, modifier votre régime alimentaire ou prendre des médicaments pour la ramener à la normale.

3. Marchez trois kilomètres par jour

À un rythme soutenu, cela ne devrait pas vous prendre plus de 30 minutes. Cela peut réduire votre risque de maladie d'Alzheimer de 50%, selon une étude canadienne portant sur environ 10000 personnes.

  • L'exercice a sans doute de nombreux avantages, y compris une augmentation du flux sanguin vers le cerveau et la production accrue d'un composé chimique appelé facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF).
  • Le BDNF est une sorte «d'engrais pour le cerveau» qui encourage les cellules nerveuses cérébrales à se multiplier et à créer davantage de connexions les unes avec les autres.

4. Surveillez la balance

Si vous êtes obèse, votre risque de maladie d'Alzheimer est près de deux fois plus grand que celui d'une personne dont le poids est normal.

  • Une analyse de plusieurs études a conclu qu'un cas sur cinq de maladie d'Alzheimer aux États-Unis était lié à l'obésité.
  • Avoir de la graisse supplémentaire, en particulier autour de l'abdomen, augmente votre risque de maladie cardiaque et de diabète. Ces deux facteurs rendent les gens plus vulnérables à la maladie d'Alzheimer.
  • Le gras libère également des produits chimiques inflammatoires qui peuvent contribuer à l'inflammation du cerveau - et à la maladie d'Alzheimer.

5. Exercez votre cerveau

Chaque fois que vous défiez votre cerveau d'apprendre de nouvelles informations ou que vous essayez une nouvelle tâche, vous créez de nouvelles connexions entre les cellules cérébrales. Ceci, en effet, renforce votre cerveau.

  • Des recherches suggèrent que la stimulation mentale quotidienne pourrait réduire le risque d'Alzheimer d'autant que 75%, selon l'étude que vous consultez.
  • Alors, sortez ces mots croisés et pensez à apprendre une nouvelle langue ou un instrument de musique.
  • Les activités peuvent également être simples, comme apprendre à vous brosser les dents avec votre main non-dominante.

Lorsque vous considérez votre santé mentale en vieillissant, il est mieux de penser à votre cerveau comme à un muscle. Gardez-le actif et vivez un style de vie qui le maintiendra en bonne santé. Si vous le faites, vos chances de contracter des maladies comme la maladie d'Alzheimer pourraient baisser.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu