5 principales classes de composés phytochimiques

Des milliers de substances actives dans les plantes ont été identifiées, et celles qu'il reste à découvrir sont certainement encore très nombreuses. Voici 5 des grandes classes de composés phytochimiques ainsi que leurs bienfaits sur votre santé.

5 principales classes de composés phytochimiques

1. Glucosinolates

Ce sont des composés soufrés, transformés par l'organisme en isothiocyanates. Les glucosinolates du raifort et de la capucine sont responsables des propriétés anti-infectieuses et de la capacité de ces plantes à fluidifier le mucus.

  • Ceux que contiennent les choux, le brocoli et les choux de Bruxelles peuvent prévenir le cancer.

2. Huiles essentielles

Elles sont en grande partie responsables de l'odeur des plantes aromatiques telles que la lavande, la menthe et le basilic, et se trouvent souvent dans les médicaments à base de plantes médicinales.

Elles sont extraites par des procédés permettant d'en concentrer les principes actifs, ce qui renforce leur action. On peut les utiliser en aromathérapie, en faire des parfums ou les intégrer à des aliments.

  • Elles sont généralement dotées de propriétés antispasmodiques et antimicrobiennes, et on leur attribue aussi un effet sur la sphère psycho-émotionnelle.

3. Mucilage

Substance à base de fibres, elle forme un gel indigeste lorsqu'il est mélangé à de l'eau.

  • Les plantes riches en mucilage, telles que le psyllium, ont de nombreux effets bénéfiques sur le système digestif.
  • Elles améliorent notamment le fonctionnement des intestins et facilitent l'élimination du cholestérol.
  • D'autres plantes riches en mucilage comme la guimauve officinale et l'orme rouge sont essentiellement utilisées pour leurs vertus apaisantes sur les muqueuses enflammées.

4. Phyto-oestrogènes

Ce sont des composés dont les effets sont similaires à ceux de l'oestrogène. Il en existe deux catégories principales : les isoflavones, présentes dans le trèfle des prés et le soya, et les lignanes, dans les graines de lin.

  • Les plantes contenant des phyto-oestrogènes sont traditionnellement utilisées pour traiter l'infertilité féminine.
  • Quant aux phyto-oestrogènes des aliments, on leur attribue de nombreux effets bénéfiques pour la santé, notamment la diminution du risque de cancer du sein.

En revanche, selon certaines sources, une consommation anormalement élevée pourrait avoir des effets néfastes.

5. Tanins

Ils interagissent avec les protéines et rendent ainsi les tissus plus durs et moins perméables.

  • On les utilise notamment pour transformer les peaux en cuir par le procédé du tannage.
  • En phytothérapie, leurs effets astringents sont employés pour resserrer les muqueuses et rendre plus difficile leur pénétration par des agents pathogènes.
  • Ils ont aussi la propriété d'enrayer la diarrhée et de réduire les saignements et autres sécrétions excessives.

Parmi les plantes contenant des tanins, le thé est la plus consommée. Ses propriétés astringentes sont assez faciles à percevoir : il suffit de boire une tasse de thé trop infusé pour se rendre compte de son effet asséchant et durcissant sur la langue et les gencives.

Maintenant que vous en savez plus sur les substances actives des plantes, vous pourrez adapter votre alimentation selon vos besoins. N'oubliez pas qu'il reste encore beaucoup à découvrir et que l'avis d'un médecin est recommandé avant de changer vos habitudes alimentaires.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu