5 recettes simples pour contrôler la prolifération des parasites de façon écoresponsable

Avez-vous déjà pensé confectionner vos propres produits naturels pour tout à la fois enrichir le sol, repousser les insectes et traiter les maladies des plantes? Voici cinq recettes que vous devriez essayer.

5 recettes simples pour contrôler la prolifération des parasites de façon écoresponsable

1. Le thé de compost

Les composts maison ou les préparations de compost spéciales disponibles auprès des fournisseurs de jardin sont fabriqués à partir de cette concoction.

  • Il vous suffit uniquement de mettre une pelletée de compost dans un sac de jute et de le plonger dans un seau pendant environ une semaine.
  • Filtrez l'infusion qui en résulte à travers une étamine ou tout autre matériau semblable pour en retirer les solides.
  • Utilisez la concoction résultante pour arroser les plantes de votre jardin. Le thé de compost fournit non seulement un large éventail de nutriments, mais celui-ci va également permettre de renforcer les défenses naturelles de vos plantes contre les maladies.

2. Vaporisateurs à base de plantes

Bien que les pulvérisations à base de plantes ne semblent pas réellement tuer les insectes, celles-ci semblent être un répulsif efficace, et pulvériser vos plantes avec un thé à base d'herbes de jardin peut aider à en éloigner les parasites.

  • Le sauge, le thym, le romarin et le trèfle blanc semblent être efficaces pour repousser les attaques de chenilles.
  • Pour en fabrique, trempez soit 250 millilitres (une tasse) de feuilles fraîches au courant de la nuit dans 500 millilitres (deux tasses) d'eau, ou versez 500 ml (deux tasses) d'eau bouillante sur 500 millilitres (deux tasses) de feuilles fraîches.
  • Pour l'utiliser, filtrez et diluez avec une quantité égale d'eau, puis ajoutez quelques gouttes de savon liquide (veillez à ne pas prendre de détergent cependant) pour aider à répandre la solution.

3. Pulvérisation d'ortie

Les orties peuvent être utilisées pour fabriquer un vaporisateur aidant les plantes à résister aux maladies.

  • Au moment de collecter les orties pour fabriquer la pulvérisation, assurez-vous de porter des pantalons longs, un chandail à manche longue et de bons gants de travail.
  • Ramassez environ 500 grammes (deux tasses) de feuilles d'ortie et de jeunes tiges dans un sac et faites-les tremper dans quatre litres (quatre pintes) d'eau sans chlore (en laissant de l'eau du robinet dans un contenant pendant 48 heures, sans la couvrir, de façon à laisser le chlore s'évaporer). Couvrez le seau et laissez-le dans un endroit chaud pendant une semaine.
  • Le mélange dégagera une forte odeur au moment où vous retirerez le couvercle et il vous sera peut-être nécessaire de le filtrer à travers une étamine.
  • Diluez avec cinq fois son volume en eau et utilisez le mélange pour pulvériser vos plantes susceptibles de développer des maladies fongiques.
  • Vaporisez à toutes les deux semaines pour obtenir une protection continue.
  • Ce mélange aidera également à éloigner les pucerons et pourra également agir comme engrais foliaire.
  • Rangez le vaporisateur inutilisé dans un bocal de verre; celui-ci peut se conserver pendant un mois.

4. Pulvérisation d'amidon

Ce vaporisateur va recouvrir la feuille d'une substance collante permettant de piéger les parasites et les gardant immobiles jusqu'à ce qu'ils meurent. Cette concoction est plus efficaces sur les petits parasites, tels que les pucerons et les thrips, plutôt que sur les chenilles et les gros coléoptères.

  • Mélangez 30 à 60 millilitres (deux à quatre cuillères à soupe) de farine et de pommes de terre à un litre (quatre tasses) d'eau et ajoutez quelques gouttes de savon liquide comme liant.
  • Secouez bien et pulvérisez sur les plantes, de façon à couvrir les feuilles en entier.
  • Le mélange partira sous la pluie ou peut être arrosé après quelques jours.

5. Pulvérisation d'huile d'ail

Un mélange d'ail, d'huile minérale et de savon peut donner de très bons résultats contre de nombreux parasites, tels que les pucerons, la chenille du chou, les cicadelles, les larves de moustiques, la punaises de la courge et les mouches blanches.

  • Certaines plantes peuvent être sensibles à ce mélange, alors essayez une petite quantité pour voir de quelle façon vos plantes y réagissent avant d'en utiliser de grandes quantités. Si vous n'observez aucun dommage après 48 heures, vaporisez-en la plante entière.
  • Faire tremper 75 grammes (un tiers de tasse) d'ail finement haché dans 10 millilitres (deux cuillerées à thé) d'huile minérale pendant 24 heures.
  • Faites dissoudre 5 millilitres (une cuillère à thé) de savon insecticide dans 500 millilitres (deux tasses) d'eau et mélangez à l'huile et à l'ail. Remuez bien et filtrez.
  • Pour l'utiliser, ajouter 15 à 30 millilitres (une à deux cuillères à soupe) pour 500 millilitres (deux tasses) d'eau et pulvérisez sur les ravageurs.
  • Rangez le reste dans un récipient en verre pour une utilisation future.

Ne gaspillez pas votre argent en dépensant pour des pulvérisations antiparasitaires coûteuses alors qu'il est facile de fabriquer la vôtre. Gardez ces recettes simples à l'esprit et débutez la lutte contre les parasites dès aujourd'hui!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu