6 conseils d’entretien pour une voiture plus écolo

Ces petits gestes auront un impact positif sur l'environnement… et sur la durée de vie de votre véhicule.

6 conseils d’entretien pour une voiture plus écolo

Entretenir régulièrement sa voiture

  • Lorsque vous remplissez votre réservoir d'essence, arrêtez lorsque vous entendez le premier déclic de la pompe, vous éviterez ainsi les débordements.
  • Vérifiez régulièrement la pression des pneus. Conduire avec des pneus sous-gonflés augmente la consommation de carburant et diminue leur durée de vie.
  • Changez l'huile tous les 5 000 à 7 000 kilomètres si vous effectuez fréquemment des petits trajets, si vous conduisez en ville avec de nombreux arrêts et démarrages, si vous tirez régulièrement une caravane ou une charge lourde, ou si vous êtes en contact avec de la poussière, du sable ou du sel de mer.
  • Vérifiez les niveaux de liquides de votre véhicule tous les 500 kilomètres afin de les compléter ou de les remplacer.
  • Si vous roulez souvent sur des routes accidentées ou des surfaces couvertes de sel, vérifiez le châssis ­– y compris les essieux et la boîte de direction ­– afin d'éviter la corrosion et la rouille. Les joints, charnières et poignées de porte ont peut-être besoin d'être lubrifiés.
  • Vérifiez et remplacez les essuie-glaces lorsque le caoutchouc est déchiré.

Recycler l'huile

Même si vous n'utilisez pas très souvent votre voiture, vous devez changer l'huile au moins tous les 10 000 à 12 000 kilomètres. Voici ce qu'il faut faire de l'huile usagée, qui est toxique, cancérigène et potentiellement inflammable.

  • Lorsque vous remettez de l'huile dans votre voiture, placez un récipient sous le moteur pour récupérer les gouttes. Nettoyez immédiatement l'huile renversée avec un chiffon humide.
  • Si vous changez l'huile vous-même, jetez-la de manière responsable. Versez l'huile usagée dans un récipient hermétique. Ne la mettez pas dans un bidon dans le coin de votre garage pour l'oublier ensuite, ne la jetez pas non plus avec les ordures, car elle pourrait se répandre, polluant l'environnement. Ne la videz jamais dans une bouche d'égout. Remettez-la plutôt à un écocentre ou au garagiste le plus proche de chez vous qui possède un réservoir destiné au recyclage.
  • Si vous faites changer l'huile dans une station-service agréée, le mécanicien entreposera l'huile usagée (huile de carter) pour la recycler. Cela implique de la filtrer et la déminéraliser avant qu'elle puisse être utilisée dans des brûleurs industriels.
  • Un seul litre (quatre tasses) d'huile peut contaminer un million de litres (264 172 gallons) d'eau.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu