7 façons de réduire votre consommation de sel

Une alimentation riche en sel risque de mener à l'hypertension, l'ostéoporose, le cancer de l'estomac et l'obésité, en plus d'exacerber les symptômes de l'asthme. Voici quelques conseils pour stimuler vos papilles sans mettre vos reins sans dessus-dessous.

7 façons de réduire votre consommation de sel

1. Dites non aux boissons sportives

  • Des recherches indiquent bel et bien que les athlètes d'endurance ont besoin de consommer plus de sel et de liquides que n'importe qui d'autre.
  • Les boissons sportives contiennent ces deux éléments; elles sont riches en sel, qui fournit non seulement l'apport en sodium nécessaire, mais alimente également la soif.
  • Pour le reste d'entre nous, ce sel supplémentaire n'offre aucun bénéfice.
  • Même si vous vous entraînez régulièrement, l'eau devrait suffire à étancher votre soif (à moins que vous ne poussiez votre corps à ses limites pendant de longues périodes).

2. Faites-en une habitude

  • Mettez un grand X sur votre calendrier pour six semaines à partir d'aujourd'hui.
  • Contrairement à notre goût pour le sucre, qui est inné, le goût du sel relève plus de l'habitude.
  • Cela prend donc du temps pour « désapprendre » cette préférence. Environ six semaines, pour être plus précis. Réduisez lentement votre consommation de sel durant cette période en recentrant votre alimentation sur des catégories alimentaires qui n'en ont pas tant besoin, par exemple les céréales, le pain et les desserts.
  • Du moment que vous savez que vous ne cesserez pas de vouloir manger salé du jour au lendemain, vous ne risquez pas de vous décourager.

3. Attention aux sources de sodium non salées

  • Voici ce dont vous devez vous méfier sur les étiquettes alimentaires: sodium, Na, glutamate monosodique ou GMS, citrate de sodium, bicarbonate de soude et levure chimique
  • Vous l'aurez deviné, ce sont toutes des formes du sodium.

4. Remplacez le sel dans la salière par un mélange sans sel

  • De cette façon, vous pourrez continuer d'utiliser la salière mais en éliminant le sel. Faites un mélange de poudre d'ail, de poivre noir, de poudre d'oignon et d'origan.
  • Broyez le mélange assez fin pour qu'il puisse passer par les trous de la salière, ou achetez-vous une saupoudreuse de parmesan dans un magasin d'équipement de cuisine.
  • Essayez également un mélange de poudre d'ail, d'oignon et de chili avec du cumin, de l'origan sec et une pincée de piments broyés.

5. Méfiez-vous des céréales

Une grande partie du sel que nous consommons provient des céréales et des produits céréaliers (notamment le pain). Pour réduire votre consommation:

  • Si vous déjeuner aux rôties, optez pour du pain avec une teneur moins élevée en sodium (vérifiez l'étiquette).
  • Choisissez des céréales sans sel ajouté, par exemple l'avoine, le blé déchiqueté ou soufflé et le granola sans sel ajouté.

6. Utilisez la formule de rapport calories-sel

  • La consommation recommandée de sel équivaut environ à un milligramme de sodium par calorie.
  • Donc, si un aliment contient moins de milligrammes de sodium par portion que de calories, vous êtes sur la bonne voie.
  • Si la quantité de sodium dépasse le nombre de calories, alors vous aurez de la misère à rester dans les limites quotidiennes recommandées.

7. Faites votre propre vinaigrette sans sel

  • Mélangez 175 ml (¾ de tasse) d'huile d'olive à 75 ml (1/3 de tasse) de vinaigre balsamique. Ajoutez une pincée de sel et deux gousses d'ail écrasées.
  • Mélangez jusqu'à l'émulsion.
  • Cette délicieuse vinaigrette se conserve au réfrigérateur pendant un mois. Il suffit de la laisser à la température de la pièce pendant une heure pour qu'elle se liquéfie.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu