8 conseils astucieux pour planter des rosiers dans votre jardin

Les roses sont l'une des fleurs les plus parfumées et populaires que vous pouvez planter dans votre jardin. Voici huit conseils astucieux pour choisir et prendre soin de vos roses.

8 conseils astucieux pour planter des rosiers dans votre jardin

1. Choisir la rose parfaite

Il ne suffit pas d'opter pour la plus belle rose. Les soins à apporter et le climat sont d'autres facteurs qui viendront influencer votre décision.

  • La plupart des rosiers arbustes, par exemple les David Austin, Meilland ou rosiers rugueux (et d'autres soi-disant rosiers arbustes ou «paysagers»), ont tendance à mieux résister aux maladies et au froid. Ils ont d'ailleurs une très belle forme rappelant un arbuste.
  • Pour croître dans votre jardin, un rosier doit convenir à votre climat. Vous devez donc choisir une variété compatible avec les particularités de votre région.
  • Vous devrez vous renseigner sur la capacité du rosier à résister au froid l'hiver et à la chaleur l'été. En outre, il vous faudra prendre en compte l'humidité de votre climat.
  • Consultez une carte des températures régionales et une pépinière de bonne réputation près de chez vous pour mieux guider votre choix.

2. Quand planter les hybrides de thé

Choisissez les hybrides de thé uniquement si vous voulez absolument une forme de rose classique et d'excellentes fleurs coupées.

  • De façon générale, les hybrides de thé ont tendance à moins bien résister aux maladies et au froid.
  • Elles ont également une apparence plus haute et mince.

3. Les habitudes de floraison

Assurez-vous de bien connaître les habitudes de floraison du rosier qui vous intéresse.

  • Presque tous les rosiers ont une poussée de floraison en début d'été.
  • Quelques-uns cessent par la suite, d'autres continuent un moment, mais certains semblent ne jamais s'arrêter.

4. À quelle fréquence fertiliser

Pour une floraison plus impressionnante, fertilisez les rosiers au moins toutes les quelques semaines.

  • Il existe certes des engrais spécialement conçus pour les roses, mais un engrais normal fera l'affaire.
  • Trop d'engrais risquerait de donner une surabondance de feuillage, mais pas beaucoup de fleurs.
  • Cessez de fertiliser au moins trois mois avant le premier gel. Après cela, toute fertilisation risquerait uniquement de favoriser la croissance de nouvelles pousses tendres qui ne résisteraient pas très bien à l'hiver.

5. Taillez les rosiers après la floraison

Dès qu'un rosier fleurit et que sa fleur se fane, coupez-la juste au-dessus de la première feuille à cinq folioles. Cette façon de faire favorisera la croissance d'autres fleurs.

  • Faites vos coupes à un angle de 45 degrés incliné vers le bas en direction du centre du rosier et à environ 0,5 cm (1/4 de pouce) au-dessus d'un œil tourné vers l'extérieur. Vous favoriserez ainsi une nouvelle croissance vers l'extérieur.
  • La hauteur de coupe des tiges de rosier dépend de la variété. Plusieurs rosiers grimpants ne fleurissent que sur du vieux bois, les tiges qui ont poussé durant la dernière saison et plus tôt. Les couper trop court empêcherait la floraison. Si un rosier fleurit sur du nouveau bois, coupez-le d'environ un tiers.

6. Le soleil et l'eau

  • Les rosiers ont besoin d'au moins six heures de soleil par jour et aiment les sols riches et bien drainés qui ont été travaillés à une profondeur d'au moins 45 cm (18 pouces).
  • Ils nécessitent 2,5 cm (un pouce) d'eau par semaine; prenez soin d'en éclabousser le moins possible les feuilles.
  • Une couche de paillis de 2,5 à 7,5 cm (un à trois pouces) autour permet de conserver l'humidité et de prévenir les maladies transmises par le sol.

7. Le paillis

La plupart des rosiers seront adéquatement protégés avec une couche de paillis de 10 cm (quatre pouces) dans les régions où les hivers sont doux.

  • Dans les régions plus froides, il faudra butter la plupart des rosiers: mettez deux ou trois pelletées de compost ou de terre végétale de bonne qualité au pied de la plante pour protéger les racines du gel.

8. Protéger les rosiers

  • Dans les régions les plus froides du pays, enveloppez les rosiers tendres avec de la toile de jute, puis attachez-les en place avec de la ficelle.
  • Retirez la toile très tôt au printemps.
  • Repoussez doucement le paillis et le monticule de terre au milieu du printemps, au moment de la nouvelle croissance.

Plusieurs personnes craignent à tort les roses; il est bien plus facile qu'on le pense de les garder en santé! Suivez ce guide et vous aurez une roseraie qui fera l'envie de tout le voisinage!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu