8 conseils d'experts pour un meilleur jointoiement

Si votre mortier est déjà devenu dur comme la pierre avant que vous ayez pu le placer sous un carreau, vous savez que faire des jointoiements peut tourner au cauchemar. Voici huit conseils d'experts pour un meilleur jointoiement.

8 conseils d'experts pour un meilleur jointoiement

1. Scellez les carreaux poreux avant le jointoiement

  • Si vous ne scellez pas le carreau ou la pierre poreuse, le mortier collera comme de la colle et sera impossible à nettoyer.
  • Si vous installez un carreau de finition mate ou d'autres carreaux avec une surface rugueuse, mais ne voulez pas que les reflets d'un scellant soient visibles, appliquez un produit de protection pour mortier liquide.
  • Le produit de protection de mortier forme un film fin qui empêche le mortier de coller mais qui se lave quand vous nettoyer les traces de mortier.
  • Utilisez un scellant plutôt qu'un produit de protection de mortier si vous voulez améliorer la couleur de la pierre ou laisser une finition «humide».
  • Vous pourriez avoir à appliquer une autre couche de scellant après le jointoiement pour une protection maximale.

2. Laissez le mortier reposer

  • Il est important de laisser le mortier prendre pendant 10 minutes après le mélange.
  • Cette étape, appelée repos, permet à l'eau d'humidifier complètement les ingrédients secs.
  • Mélangez le mortier de nouveau après la période de repos et ajoutez un peu plus de poudre ou d'eau jusqu'à ce que votre mélange atteigne la viscosité de la mayonnaise.

3. Ne répandez pas trop de mortier à la fois

  • La température et l'humidité affectent la rapidité avec laquelle le mortier commence à durcir après l'avoir étalé sur le mur.
  • Jointez de petites zones à la fois pour éviter que le mortier ne durcisse.
  • Terminez le jointoiement, façonnez les joints et nettoyez chaque section avant de poursuivre.

4. Ajustez les joints

  • Pour former et compacter votre mortier, faites glisser un outil sur chaque joint.
  • L'outil peut être quelque chose comme le coin arrondi d'une taloche à joint ou le côté arrondi d'un manche de brosse à dents.
  • Évitez d'utiliser des outils en métal, car ils peuvent endommager le carreau ou laisser des marques.

5. Poussez le mortier dans les joints

  • Pour un travail de mortier de longue durée, assurez-vous que tous les joints soient complètement remplis.
  • Faites plusieurs passages sur la même zone à partir de différentes directions avec votre taloche.
  • Tenez la taloche avec sa face à un angle d'environ 45 degrés par rapport au carreau pour pousser le mortier dans le joint.
  • Lorsque les joints sont remplis, enlevez l'excédent de mortier de la surface des carreaux.

6. Retirez le mortier des coins avant de mastiquer

  • Parce qu'il est flexible et peut gérer un léger mouvement, le mastic est utilisé dans les coins à la place du mortier.
  • Appliquez un cordon soigné de mastic correspondant dans les zones vulnérables, comme le long de votre baignoire ou d'un comptoir et dans les coins à l'intérieur.
  • Avant de calfeutrer ces zones, vous devrez d'abord en retirer le mortier.
  • La plupart des centres de rénovation et les magasins de carreaux auront du mastic correspondant à la couleur de votre mortier.

7. Utilisez une éponge propre et humide pour enlever le mortier

  • Mouillez votre éponge à mastic et essorez-la jusqu'à ce qu'elle soit simplement humide.
  • Puis, à partir d'un côté de la zone cimentée, positionnez l'éponge de sorte que le coin d'un côté long de l'éponge soit en contact avec le mur et faites glisser l'éponge dans un mouvement continu sur la paroi.
  • Maintenant tournez l'éponge pour exposer un coin propre et répétez le processus. Nettoyez les carreaux deux ou trois fois en utilisant le même processus jusqu'à ce qu'ils soient exempts de résidus de mortier.

8. Ne frottez pas le mortier et n'utilisez pas trop d'eau

  • Laissez votre mortier durcir un peu avant de nettoyer l'excès.
  • Appuyez sur le mortier avec votre doigt: quand il est assez dur pour résister à la déformation, vous pouvez commencer à nettoyer l'excès de mortier de la surface du carreaux et façonner les joints.
  • Mais rappelez-vous que trop d'eau va affaiblir le carreau et rendre la couleur de mortier irrégulière quand il sèchera,
  • En outre, frotter ne supprime pas efficacement le mortier.

Suivez ces huit conseils d'experts pour bien que votre travail de jointoiement se passe sans problème.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu