8 habitudes qui peuvent aider dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer

Bien qu'on ignore les causes exactes de la maladie d'Alzheimer, des recherches suggèrent que l'alimentation peut jouer un rôle dans la lutte contre cette maladie. Voici les huit façons dont l'alimentation et de nouvelles habitudes peuvent aider à lutter contre la maladie d'Alzheimer.

8 habitudes qui peuvent aider dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer

1. Évitez l'aluminium

  • La plupart des chercheurs écarte toute relation entre l'aluminium et la maladie d'Alzheimer.
  • Cependant, les niveaux plus élevés d'aluminium dans un cerveau atteint par la maladie d'Alzheimer aggravent la pathologie.
  • Les patients devraient éviter de prendre des médicaments antiacides contenant de l'aluminium ou utiliser des accessoires de cuisine en aluminium.

2. Surveillez vos repas

  • Les chercheurs sont en train de mener des études sur le rôle de l'acide folique dans la réduction du risque de maladie d'Alzheimer.
  • Cette vitamine aide à réguler les niveaux sanguins d'homocystéine, un acide aminé dont les niveaux élevés peuvent jouer un rôle dans le développement de la maladie.
  • Les vitamines B6 et B12 aident à réguler les niveaux d'homocystéine.
  • Les personnes avec un taux de cholestérol élevé dans le sang et souffrant d'hypertension artérielle présentent aussi des risques accrus. Il a été prouvé que prendre certains médicaments anti-cholestérol réduisait ce risque.

3. Consommez les bons types de gras

  • Le cerveau est riche en DHA (acide docosahexaénoïque), un acide gras oméga-3. On le trouve dans les poissons gras comme le saumon, le maquereau, le flétan, le hareng et les sardines.
  • Les faibles niveaux de DHA ont été associés à la maladie d'Alzheimer.

4. Consommez plus d'antioxydants

  • Les antioxydants pourraient faire partie des mesures préventives contre la maladie d'Alzheimer, car ils détruisent les radicaux libres.
  • Cependant, les chercheurs ont constaté que les personnes qui avaient des apports élevés en vitamines C, E et en bêta-carotènene présentaient pas de réduction des risques.

5. Ajoutez des jaunes d'œufs et des produits à base de soja à votre alimentation

  • Les études se sont avérées peu concluantes, mais certains nutritionnistes estiment que les aliments riches en lécithine et en choline peuvent aider.
  • Les aliments contenant de la lécithine et de la choline incluent les jaunes d'œufs, les abats, les produits de soja, les arachides, les germes de blé et les grains entiers.

6. Mangez des repas sains et équilibrés

Surveillez attentivement votre alimentation. Lorsque la maladie progresse, les patients peuvent oublier de manger, ou ne manger que leurs aliments préférés. Ils ont besoin de repas nutritifs équilibrés.

7. Évitez l'alcool

  • Même en petites quantités, l'alcool détruit les cellules du cerveau et interagit avec les antidépresseurs, les sédatifs et les autres médicaments prescrits pour les patients atteints d'Alzheimer.
  • Éviter tout alcool est une bonne initiative.

8. Faites faire des exercices réguliers à votre cerveau

Il est désormais prouvé que la théorie «utiliser son cerveau ou le perdre» réduisait le risque de la maladie d'Alzheimer.

  • Les personnes qui entraînent leur cerveau grâce à l'éducation, aux casse-têtes, aux jeux et aux visites dans les musées semblent être moins sensibles aux dommages cérébraux.

Bien que de nouvelles recherches sur la maladie d'Alzheimer fassent constamment l'objet de publications, nos habitudes pourraient aider à endiguer cette maladie de nombreuses façons. Mangez sainement et gardez votre cerveau en activité, il se peut que cela diminue vos chances de souffrir de cette pathologie.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu