8 remèdes pour faire cesser les acouphènes

Avez-vous parfois (ou toujours) des bourdonnements gênants dans les oreilles? Le problème est peut-être dû à des acouphènes, s'il s'agit d'un bourdonnement constant dans l'oreille, même quand tout est silencieux. La cause est difficile à identifier, mais il est possible d'explorer des options pour essayer de réduire les bourdonnements.

8 remèdes pour faire cesser les acouphènes

Les acouphènes et la perte d'audition

Oui, vous entendez des choses! Si c'est un bourdonnement, un vrombissement ou un grondement, vous souffrez peut-être d'acouphènes, qui touchent une personne sur 20.

  • Une théorie les relie à la perte d'audition. Parce que le cerveau ne reçoit pas de signaux sonores de l'oreille, il crée son propre bruit (la nature a horreur du vide ou, semble-t-il, du silence) – de la même façon que les personnes qui ont un membre amputé ressentent encore une douleur «fantôme» .
  • La plupart des personnes se portent très bien avec cette sonnerie occasionnelle ou même constante, mais pour d'autres, les acouphènes peuvent faire des ravages sur leur capacité à mener une vie normale.

Que vous n'en ayez jamais souffert ou que vous commenciez tout juste à en subir, maintenez le pire à distance respectable en suivant ces recommandations:

1. Baissez le volume

Un coupable habituel pour les acouphènes est la perte d'audition liée au bruit, même si cette perte n'est pas suffisamment importante pour être remarquée.

  • Même le fait d'être dans un endroit bruyant, comme un restaurant, peut stimuler le système auditif et rendre temporairement les acouphènes plus forts.

2. Prenez garde aux cotons-tiges

Mettre quelque chose dans son oreille – que ce soit un doigt ou un coton-tige – risque de repousser la cire contre le tympan, ce qui peut contribuer aux acouphènes ou les aggraver.

  • Une meilleure façon de retirer la cire est de mettre une ou deux gouttes d'huile minérale dans une oreille et de se coucher pendant une heure sur le côté opposé. L'huile desserrera la cire et la conduira à la surface. Lorsque vous vous retournez, mettez une serviette pour attraper la cire et l'huile.

3. Diminuez l'aspirine

Si vous prenez souvent des médicaments pour soulager les maux de tête ou les douleurs, discutez avec votre médecin des alternatives.

  • Une utilisation excessive peut conduire à des acouphènes. Si vous prenez un traitement quotidien d'aspirine à faible dose, ne vous inquiétez cependant pas; la quantité n'est probablement pas assez importante pour déclencher des acouphènes.

4. Détendez votre mâchoire

Les acouphènes sont un symptôme courant de la maladie des articulations temporo-mandibulaires (ATM), dans laquelle la charnière qui fait fonctionner la mâchoire, les muscles et les ligaments qui la soutiennent sont tendus ou mal alignés.

5. Prêtez attention à votre posture

Le fait de tenir son cou en hyperextension, comme lorsque l'on fait du vélo, peut conduire à l'apparition d'acouphènes.

  • Regardez dans le miroir et demandez-vous: est-ce que mon cou est au devant de mes épaules? Si la réponse est oui, votre cou est en hyperextension.

6. Faites attention à vos médicaments et à votre alimentation

Plus de 200 médicaments sont associés à des acouphènes. Si vous entendez des sifflements ou des bourdonnements, demandez à votre médecin si un de vos médicaments ne serait pas à blâmer et si vous pouvez réduire la dose ou passer à un autretraitement.

  • Certains des pires coupables sont ceux qui blessent l'oreille interne, comme la quinine (utilisée pour traiter le paludisme et la polyarthrite rhumatoïde), les diurétiques (utilisés en cas d'hypertension), certains antibiotiques et certains médicaments de chimiothérapie.

L'hypertension artérielle peut entraîner des acouphènes. On est plus susceptibles d'entendre le bruit du sang à travers les vaisseaux lorsque la pression de l'écoulement est élevée.

  • Diminuez votre consommation de sel: le sodium peut empirer les acouphènes en augmentant la tension artérielle.
  • Vous devriez aussi essayer de garder votre taux de cholestérol sous contrôle, puisque des artères rétrécies peuvent causer un flux sanguin turbulent – et bruyant.

7. Restez heureux

La dépression, l'anxiété, le stress et les acouphènes semblent aller de concert, même si personne ne sait qui est la poule et qui est l'œuf.

  • Une étude a révélé que près de la moitié des personnes souffrant d'acouphènes invalidants avaient également déjà souffert d'une dépression majeure.
  • Les personnes souffrant d'acouphènes qui prennent des antidépresseurs ou suivent une psychothérapie voient leur condition s'améliorer plus que celles qui ne suivent pas ces mesures.

8. De nouvelles perspectives

Des électrodes, implantées dans la partie du cerveau responsable de l'audition puis stimulées électriquement, peuvent supprimer les bruits fantômes des acouphènes. Une étude menée sur 12 personnes ayant reçu des implants a révélé une réduction de 97% des acouphènes.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu