9 étapes pour poser une clôture ou un grillage

Poser votre propre clôture peut être plus facile que vous ne le pensez. Armé d'un projet et de bons matériaux, vous pouvez ériger une solide clôture ou un grillage qui durera des années.

9 étapes pour poser une clôture ou un grillage

1. Bêchage facile

  • Utilisez une bêche tarière pour creuser des trous profonds et étroits sans perturber le sol environnant.
  • Ou utiliser une tarière, qui creuse des trous nets sans beaucoup d'efforts. Les piquets devront s'enfoncer à une profondeur de 45 à 60 centimètres.

Dans les climats froids, creusez un mètre de profondeur pour être au-dessous de la ligne de gel.

2. Ancrez les piquets

  • Utilisez des supports pour piquet en métal, disponibles dans les magasins de matériaux pour la maison afin de solidifier les piquets de la clôture.

Ces supports peuvent être facilement enfoncés dans le sol avec un marteau avant que le piquet ne soit rattaché. Cependant, ils seront plus robustes si coulés dans le béton.

3. Découper vos propres piquets?

  • Fixez plusieurs piquets ensemble dans un étau et sciez-les tous à la fois afin de gagner du temps et d'assurer une longueur cohérente.

Mais avant de vous donner la peine de les couper vous même, recherchez des piquets prédécoupés et des panneaux pré-assemblés, qui sont largement disponibles dans les magasins de matériaux pour la maison.

4. Espacez correctement votre clôture

Utilisez un piquet supplémentaire comme espaceur pour vous assurer des écarts cohérents lors de l'assemblage de la clôture.

5. Coupez le sommet des piquets

Coupez le sommet des piquets en pointe, en pente ou en dôme pour l'écoulement de l'eau, ou acheter des capuchons protecteurs pour piquets vendus dans les magasins de matériaux et les supermarchés.

6. Prévenez la formation de pourriture

Prévenez la formation de pourriture en revêtant chaque pièce de bois individuelles d'un conservateur, de teinture ou de peinture avant d'assembler la clôture, de manière à ce que toutes les surfaces soient recouvertes.

  • Vérifiez votre clôture au moins une fois par an pour voir si elle a besoin de retouches, de réparations ou d'un nouveau revêtement, cela doit être fait avant que le bois nu ne soit exposé aux éléments.

7. Ne lésiner pas sur le prix du grillage

  • Sélectionnez un grillage en fer robuste ou épais et galvanisé.
  • Un revêtement en plastique augmentera la longévité d'une clôture en métal. Choisissez du vert pour l'aider à se fondre à l'environnement ou noir si la clôture doit être située dans une zone ombragée.

8. Évitez la rouille

Utilisez des clous ou des vis galvanisées ou en laiton comme attaches pour votre clôture afin d'empêcher la rouille qui tacherait le bois.

9. Enduisez les clôtures coûteuses en fonte

Enduisez les clôtures coûteuses en fonte d'une peinture anti-rouille avant la pose, puis repeignez tous les trois ans.

  • Surveillez si la peinture s'écaille ou s'effrite laissant le métal exposé.

En cas d'extrémités pourries

  • Sciez les parties endommagées et fixez une planche de cinq centimètres x 10 horizontalement à la base des poteaux.

Pour prévenir de futurs problèmes, réglez le remplacement de 2,5 centimètres au-dessus du niveau du sol afin que l'air puisse circuler librement.

Faites disparaître votre clôture

  • Laissez une haie ou des grimpants se développer à travers votre clôture grillagée pour l'aider à se fondre dans le paysage.

Afin de réduire les corvées d'arrachage des mauvaises herbes, plantez des hémérocalles ou d'autres vivaces vigoureuses à la base.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu