Acheter une première maison n’est pas sorcier

L’achat d’une première maison demande un investissement important. Assurez-vous de ne rien oublier. L’achat d’une propriété, surtout lorsqu’il s’agit de votre première, doit être considéré sous tous les angles.

Acheter une première maison n’est pas sorcier

Ai-je les moyens?

Calculez votre budget. Saviez-vous que le montant accordé aux frais hypothécaires ne doit pas dépasser 32% de votre revenu mensuel brut?

  • C’est l’une des meilleures façons de vérifier si vous avez les moyens de vous payer une maison.
  • Il faut inclure les frais d’électricité, de chauffage et les taxes.

Profitez du RAP. D’autre part, s’il s’agit d’une première propriété, vous aurez droit au RAP, un moyen de financer l’achat.

  • Renseignez-vous auprès de votre institution financière, qui vous expliquera comment procéder et jusqu’à combien vous pouvez emprunter.

Ayez une mise de fonds. Essayez d’avoir une mise de fonds suffisante, au minimum 5% du prix d’achat.

  • Sinon, patientez ou diminuez vos critères d’achat et changez l’éventail de prix recherché.

Magasinez votre institution financière, certaines offrent des primes en argent, d’autres vous permettent un taux moins élevé.

  • À vous de déterminer ce qui est le plus avantageux selon vos priorités et objectifs.

Les frais «collatéraux»

Vous n’achetez pas uniquement une demeure. Il y a des frais afférents à cette acquisition, et vous devez en connaître la teneur.

Notamment, vous devrez prévoir:

  • Le montant des taxes municipales et scolaires qui, à elles seules, peuvent représenter mensuellement le prix d’un véhicule, soit entre 250 et 400$ ou même plus, selon le quartier.
  • La taxe de «bienvenue» ou de mutation, ce fameux montant qui est calculé sur le montant d’achat de la propriété ou de la valeur de l’évaluation, selon celui des deux qui est le plus élevé. Vous devrez vous en acquitter dans les six premiers mois suivants votre arrivée. Pour une maison (ou condo) de 200 000$, la taxe de mutation sera d’environ 1750$.
  • Les frais de notaire, qui peuvent varier. Habituellement, il faut prévoir entre 1100 et 1200$.
  • L’inspection de la propriété que vous souhaitez acheter, pour éviter les problèmes et vices que vous n’auriez pas détectés vous-même, soit environ 400 à 500$.
  • Ensuite, validez si vous avez la possibilité d’assumer les frais d’assurance, d’électricité et de chauffage, ainsi que l’entretien et les réparations.

Avant la transaction

  • La première étape consiste à vérifier votre cote de crédit. C’est précisément celle-ci qui décidera si vous aurez droit au prêt hypothécaire ou non.
  • D’autre part, assurez-vous d’avoir en main une préapprobation hypothécaire lorsque vous souhaiterez faire une offre d’achat.
  • Visitez le quartier dans les heures de pointe et le soir, si possible. Vous aurez une idée de la circulation et du voisinage, ainsi que de la distance des services (dépanneur, transport en commun, écoles, piste cyclable, etc.)

Concentrez-vous sur vos besoins réels au lieu d’axer sur la maison de vos rêves.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu