Affections abdominales inflammatoires: 5 aliments à éviter

Vos intestins vous donnent du fil à retordre? Voici une courte liste d'aliments à éviter lorsqu'on souffre d'affections abdominales inflammatoires (AAI).

Affections abdominales inflammatoires: 5 aliments à éviter

1. Aliments riches en fibres

Dans un intestin en proie à l'inflammation, le son des grains agit comme du papier abrasif.

  • On doit donc faire preuve de prudence quand on consomme des céréales de son ou des aliments faits de farine de grains entiers.

2. Fruits et légumes

Ceux-ci risquent d'alimenter en eau des selles déjà très liquides et ainsi d'aggraver la diarrhée.

  • Durant une crise d'AAI, on doit supprimer de son alimentation les grains entiers, la majorité des fruits et légumes, ainsi que les noix, les graines et le maïs, qui peuvent tous causer des crampes.
  • Une fois la crise passée, on peut réintroduire graduellement ces aliments et vérifier si notre tube digestif les tolère.
  • Quand notre état le permet, consommer des aliments riches en fibres peut même nous être utile, car ils favorisent la production de butyrate, un acide gras qui exerce une action anti-inflammatoire et contribue à la santé de la muqueuse intestinale.

3. Viandes grasses et fritures

Les gras saturés des burgers et autre malbouffe peuvent favoriser la production de prostaglandines, substances inflammatoires apparentées aux hormones.

  • En outre, quand les lipides sont mal absorbés, ils provoquent des flatulences et de la diarrhée. Par conséquent, il faut opter pour des aliments ne contenant que peu de corps gras.

4. Lait et produits laitiers

De nombreuses personnes souffrant d'AAI ne digèrent pas le lactose, présent dans le lait et les produits laitiers.

  • Si nos symptômes semblent s'aggraver quand on consomme de tels aliments, on doit supprimer ceux-ci durant quelques semaines.
  • On peut également consulter un gastro-entérologue, qui nous fera passer un test pour déterminer si on souffre d'intolérance à ce sucre.

5. Alcool et caféine

Ils peuvent tous deux irriter un intestin sujet à l'inflammation.

  • De plus, ils agissent comme diurétiques, un effet qui n'est nullement souhaitable quand on a tendance à avoir la diarrhée.

Si vous souffrez d'affections abdominales inflammatoires, faites attention à la consommation d'aliments riches en fibres, des fruits et légumes, des viandes grasses et fritures, du lait et produits laitiers et de l'alcool et caféine.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu