Avez-vous droit aux déductions pour des frais de déménagement?

Il n’est pas nécessaire de déménager à l’autre bout du Canada pour avoir droit aux déductions pour frais de déménagement. Si vous êtes un employé, un travailleur autonome ou un étudiant à temps plein, il est possible de déduire certaines sommes sur votre déclaration de revenus afin d’alléger les coûts reliés à votre changement d’adresse.

Avez-vous droit aux déductions pour des frais de déménagement?

Les critères d’admissibilité

Pour bénéficier des déductions pour frais de déménagement, vous devezrencontrer l’un des critères suivants:

a) Être un employé ou un travailleur indépendant et vous rapprocher d’au moins 40km d’un nouveau lieu de travail;

b) Être un étudiant à temps plein et vous rapprocher d’au moins 40km d’un établissement d’enseignement pos-tsecondaire (université, collège) au Canada;

c) Être un étudiant à temps plein et vous rapprocher d’au moins 40km d’un emploi (y compris les stages coopératifs, les emplois d’été ou l’exploitation d’une entreprise).

En d’autres mots, la distance entre votre ancien lieu de résidence et le nouveau lieu de travail (ou école) doit être d’au moins 40km supérieure à la distance entre votre nouveau lieu de résidence et le nouveau lieu de travail. Ainsi, si le trajet initial comprenait 54km et que le nouveau trajet n’est que de 12km, vous êtes admissible (54-12=42).

Vous déménagez vos pénates à la campagne pour vous la couler douce durant votre retraite? Vous comprendrez que vous ne faites pas partie des contribuables qui peuvent profiter des déductions pour frais de déménagement sur leur déclaration de revenus.

La liste des frais admissibles

Les dépenses qui sont admises par l’Agence du revenu du Canada (ARC) sont nombreuses. En voici quelques-unes:

  • Les dépenses qui concernent le mobilier: emballage, entreposage, déménageurs, etc.;
  • Les frais encourus pour vous déplacer d’un domicile à l’autre: essence et autres frais d’automobile, repas, nuitée(s) à l’hôtel, etc.;
  • Les dépenses temporaires pour les repas et l’hébergement, ainsi que les autres frais de subsistance à proximité de l’ancienne ou de la nouvelle résidence;
  • Les frais qui concernent la résiliation du bail ou la vente de l’ancien domicile (notaire, certificat de localisation, quittance de l’hypothèque, etc.);
  • Les dépenses occasionnées par le branchement et le débranchement des services publics: électricité, câblodistribution, téléphone, etc.;
  • Advenant que la résidence précédente ne soit pas vendue, les frais de chauffage, les impôts fonciers, les primes d’assurance et les intérêts sont d’autres dépenses admissibles.

Puisque les déductions pour frais de déménagement peuvent vous faire économiser beaucoup d’argent, il est recommandé de faire affaire avec un expert en déclarations d’impôt pour en tirer le maximum et éviter de vous perdre dans le dédale des complexités fiscales.

Le conseil le plus important

Peu importe les frais que vous souhaitez déduire, vous devez être en mesure de prouver que vous avez réellement fait ces dépenses: conservez tous vos reçus et vos pièces justificatives. Si l’Agence du revenu du Canada l’exige, vous devez pouvoir fournir n’importe quel document.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu