Bien isoler sa maison, c’est très payant!

Bien isoler sa maison est l'un des moyens les plus efficaces de faire des économies d'énergie et d'argent. Vous pourriez même diviser par deux votre facture de chauffage et de climatisation.

Bien isoler sa maison, c’est très payant!

6 trucs à savoir avant de vous lancer

  1. Selon le climat du nord-est de l'Amérique du Nord, il est plus important de limiter les déperditions en hiver que l'accumu­lation de chaleur en été.
  2. Le plus simple est d'isoler durant la construction ou la rénovation d'un bâtiment, mais il reste possible d'isoler un plafond ou un plancher à tout moment (à condition d'avoir un vide sanitaire et un entretoit).
  3. Si des travaux d'isolation vous semblent coûteux et compliqués, dites-vous que vous les aurez rentabilisés en moins de cinq ans grâce à la réduction de vos factures.
  4. Vous pouvez améliorer les performances de votre isolation en la doublant par une deuxième couche plus épaisse.
  5. Isolez bien l'ensemble de votre logement (sol, plafond, murs). Un espace de cinq pour cent non isolé peut vous faire perdre 50 % des bénéfices potentiels.
  6. Pour profiter au maximum des avantages de l'isolation, pensez à fermer les arrivées d'air (conduits, cheminées) quand vous ne les utilisez pas.

Le choix des matériaux

Deux grandes catégories de matériaux isolants peuvent être utilisées.

  • Les matériaux réfléchissants sont composés de film aluminium collé sur du papier ou du plastique. Ils forment une barrière résistante à la chaleur et sont particulièrement efficaces pour empêcher la chaleur estivale d'envahir la maison par le toit.
  • Les isolants en vrac sont constitués de petites poches d'air qui constituent une barrière pour les échanges thermiques. Créés à partir de différents matériaux (fibre de verre, laine, fibre de cellulose,etc.), ils se présentent sous plusieurs formes.
  • Certains produits associent les deux types d'isolant, comme les rouleaux avec pare-vapeur.

Installation

L'isolant en vrac est adapté aux plafonds plats et aux espaces confinés. Les nattes et les rouleaux s'utilisent pour les plafonds, les toits en pente, les murs et les sols. Privilégiez les matériaux biodégradables.

  • Évitez les isolants en vrac dans un entretoit où il y a des courants d'air ; ou bien utilisez un fixateur pour empêcher l'isolant de s'envoler.
  • L'isolant en vrac doit être protégé contre l'humidité. En cas de problème de condensation, prévoyez un pare-vapeur sur le côté chaud de l'isolant. Des évents de toiture vous aideront également à résoudre le problème. Pour prévenir l'accumulation d'humidité dans vos combles, veillez au bon gainage de tous vos extracteurs d'air.
  • Maintenez l'isolant à environ 9 centimètres (environ 4 pouces) des conduits de cheminée et des extracteurs, et à environ 2 1/2 centimètres (1 pouce) des éclairages encastrés.
  • Pour manipuler la fibre de verre et la laine minérale, munissez-vous de vêtements protecteurs et d'un masque. Ces fibres sont irritantes pour la peau, les voies respiratoires et les yeux.
  • Avant de disposer votre isolant sur des câbles électriques, faites vérifier votre installation par un électricien agréé.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu