Ça ne va pas… Devrais-je consulter un psychologue ou un psychiatre?

Il y a des soucis passagers qui se résolvent d’eux-mêmes, grâce à l’écoute d’un ami attentif, d’un livre d'aide traitant du problème ou encore d’une bonne semaine de repos. Mais il y en a d’autres qui persistent ou s’aggravent avec le temps. Si vous vous demandez si vous devriez consulter un psychologue ou un psychiatre, le mieux à faire est de consulter tout d’abord votre médecin.

Ça ne va pas… Devrais-je consulter un psychologue ou un psychiatre?

Le médecin d’abord

Il vous posera des questions sur vos symptômes, leur fréquence et leur durée. Il vous examinera de façon à vérifier si des troubles physiques ne pourraient pas être la cause de vos problèmes. Il vous aidera ensuite à décider quel type de spécialiste de la santé mentale conviendrait le mieux dans votre situation, c’est-à-dire si vous devriez consulter un psychologue ou un psychiatre.

Psychologue ou psychiatre?

Le psychologue possède un diplôme de deuxième ou de troisième cycle universitaire dans sa discipline, soit l’étude des activités mentales et des comportements. De son côté, le psychiatre est un médecin spécialiste; contrairement au psychologue, il peut émettre un diagnostic et prescrire des médicaments. L’un et l’autre travaillent d’ailleurs souvent de façon complémentaire auprès d’un même patient pour l’aider à cheminer vers la guérison ou du moins l’amélioration significative de son problème de santé mentale.

«J’ai mal!»

Plusieurs facteurs peuvent vous inciter à consulter, dès que possible, votre médecin pour prendre votre situation en main et voir avec lui si vous devriez consulter un psychologue ou un psychiatre. Que vous viviez un deuil difficile, que vous ne voyiez plus de sens à la vie, que vous soyez anxieux, dépressif ou désorienté, vous devez vous poser les questions suivantes:

  • Le malaise gruge-t-il votre énergie?
  • Ce que vous ressentez vous empêche-t-il de fonctionner au quotidien (impacts sur votre vie personnelle, professionnelle, financière)?
  • Est-ce que votre état vous fait souffrir?
  • Avez-vous remarqué des répercussions sur votre santé physique (insomnie, brûlures d’estomac, etc.)?
  • Avez-vous l’impression que personne ne vous comprend et que les conseils de votre entourage sont inutiles?
  • Êtes-vous convaincu que votre situation soit sans espoir de changement?
  • S’agit-il d’un problème récurrent?

Si vous répondez oui à une ou plusieurs de ces questions, les risques sont élevés que votre médecin et vous devrez discuter de l’opportunité de consulter un psychologue ou un psychiatre.

N’attendez pas…

Enfin, si votre mal de vivre est tel que vous ne pouvez pas attendre jusqu’à la consultation médicale, présentez-vous aux urgences de l’hôpital le plus proche ou appelez l'une des lignes d’écoute téléphonique dédiées aux troubles de santé mentale disponibles dans votre région. N'hésitez pas, allez chercher de l’aide!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu