Ce qu'il faut savoir sur les congés de maternité et votre déclaration de revenus

Même si votre revenu diminue pendant votre congé de maternité, cela ne signifie pas que vous n'aurez pas à payer d'impôt. Pour en savoir plus, poursuivez votre lecture.

Ce qu'il faut savoir sur les congés de maternité et votre déclaration de revenus

Si vous avez contribué les montants requis de l'assurance-emploi avant votre congé de maternité, vous pouvez bénéficier du programme de l'Assurance-emploi (AE) de la part du gouvernement canadien.

  • À moins que votre employeur effectue un versement supplémentaire sur vos paiements d'assurance-emploi, vous devrez vous habituer à gagner moins d'argent en restant à la maison avec votre bébé.
  • Mais même si votre revenu est inférieur, vous ne pouvez pas supposer que vous ne devrez pas payer d'impôt.

Voici ce que vous devez savoir sur votre déclaration de revenus et votre congé de maternité.

Les prestations de maternité constituent un revenu imposable

Ce revenu peut couvrir tout ce qui vous concerne, d'un appoint de votre employeur à un emploi à temps partiel pendant votre congé de maternité, ou une allocation maternelle ou parentale de la part de l'AE ou du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP).

  • N'oubliez pas que l'année d'imposition ne correspondra probablement pas exactement à votre congé de maternité.
  • Votre revenu imposable est effectivement calculé sur la base de vos revenus de l'année passée.
  • De ce fait, vous pourriez vous retrouver avec un montant supplémentaire à payer en plus du montant déduit de vos prestations de maternité.

Comment éviter de devoir quoi que ce soit après votre congé de maternité?

Vous êtes imposée sur la base de vos prestations d'Assurance-Emploi en supposant que ces paiements sont votre seule source de revenus pour l'année d'imposition.

  • Il est donc facile de tomber dans le piège et de finir par avoir à payer plus que prévu.
  • Pour l'éviter; il existe un moyen qui consiste à faire une déclaration TD1 qui permet de retenir plus d'impôts.

Lorsqu'il est question d'impôt, il est préférable de planifier à l'avance

Pour éviter une facture d'imposition inattendue, vous disposez de plusieurs possibilités:

1. Veillez à mettre de côté de l'argent pendant votre congé de maternité pour régler le solde de votre impôt sur le revenu en fin d'année. Si vous ne devez pas d'argent, tant mieux pour vous, mais au moins vous aurez fait ce qu'il faut.

2. Si vous bénéficiez d'un appoint de votre employeur, demandez le type d'impôt qui en sera déduit.

3. Si vous constatez ou soupçonnez que vous pourriez finir par payer plus d'impôts sur le revenu à la fin de votre congé de maternité, vous pouvez toujours demander à votre employeur de retenir un montant plus important.

N'hésitez pas à poser des questions

Il n'est pas toujours facile de prédire tout ce qui concerne la déclaration sur le revenu et le congé de maternité.

  • En posant les bonnes questions aux personnes qui en connaissent la réponse et en mettant de côté de l'argent au cas où vous en seriez redevable, vous devriez éviter les mauvaises surprises.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu