Changez votre alimentation afin de soulager la constipation

Une alimentation pauvre en fruits, en légumes et en grains entiers peut favoriser la constipation. Dans ce cas, le remède est simple: il suffit de consommer plus de ces aliments et de boire beaucoup de liquides. Voici d'autres trucs bons à savoir.

Changez votre alimentation afin de soulager la constipation

Solution rapide: pruneaux et café

Si, pendant un voyage ou en raison du stress, par exemple, vous souffrez d'irrégularité intestinale, une poignée de pruneaux ou une tasse de café pourraient venir rapidement à bout du problème.

Suppléments nutritionnels à prendre

1. Magnésium. Vous le savez si vous avez déjà pris du lait de magnésie, le magnésium est un excellent laxatif. Les noix, les graines et les légumes à feuilles vert foncé en sont riches.

  • Cependant, si la constipation est tenace, un supplément pourrait être utile.
  • DOSE : 150 à 300 milligrammes, deux fois par jour.

2. Supplément de fibres. À défaut de tirer de vos aliments les 25 à 35 grammes (1 à 3 oz) recommandés, prenez un supplément de fibres.

  • DOSE: commencez par en prendre 5 millilitres (1 c. à thé) par jour, que vous diluez dans 350 à 500 millilitres (1 1/4 à 2 tasses) d'eau, additionnée, si désiré, de jus de fruit.
  • Buvez ensuite la même quantité d'eau. Augmentez graduellement la dose pour en arriver à 30 millilitres (2 c. à table) par jour.

Aliments et produits à éviter

1. Lait de vache et autres produits laitiers. L'intolérance à la protéine du lait peut causer la constipation.

  • Si, après avoir augmenté votre consommation de fibres et de liquides, la constipation persiste, essayez durant deux semaines de supprimer les produits laitiers et voyez si votre état s'améliore.

2. Excès de protéines. Une alimentation trop riche en protéines, surtout en viande rouge, peut favoriser la constipation.

3. Pain, pâtes et riz blancs. Certains préfèrent texture et leur saveur à celles des grains entiers, mais ces aliments et tous ceux qui sont composés de farine raffinée ne contiennent pas de fibres qui contribuent à la régularité intestinale.

4. Alcool. Il est diurétique, ce qui n'est pas souhaitable quand on est constipé, l'organisme ayant alors besoin d'une plus grande quantité d'eau.

Si, malgré les changements apportés à votre alimentation et à votre consommation de liquides, la constipation persiste, consultez votre médecin; il se peut qu'une autre affection, l'hypothyroïdie par exemple, soit en cause.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu