Comment arroser votre pelouse

Comme toutes les plantes, l'herbe a besoin d'eau. Mais ce que vous voulez vraiment, c'est arroser la terre, qui préserve les racines, plutôt que les pousses elles-mêmes. Suivez ces étapes simples pour garder votre pelouse verte et en bonne en santé.

Comment arroser votre pelouse

1. De quelle quantité d'eau avez-vous besoin?

Arroser légèrement l'herbe par aspersion tous les quelques jours fait plus de mal que de bien, car l'eau ne pénètre jamais en profondément dans le sol. Comme les racines de l'herbe remontent à la surface pour chercher l'eau qui ne les atteint pas en profondeur dans le sol, la pelouse succombe rapidement à la sécheresse et la chaleur estivale.

  • Les pelouses ont besoin d'au moins 2,5 cm (1 po) d'eau par semaine.
  • Laissez le sol, la lumière, et le climat vous guider. Un sol argileux lourd retient l'humidité plus longtemps qu'un sol sablonneux, au travers duquel l'eau passe.
  • Les pelouses ombragées dans des climats frais restent humides plus longtemps que dans les régions ensoleillées où il fait plus chaud.
  • Il est temps d'arroser lorsque vous voyez les brins d'herbe se flétrir ou perdre en souplesse au toucher.
  • Vous pouvez également vérifier le besoin en eau en retirant un petit bouchon de terre du gazon.
  • Si la terre est humide, il n'y a pas besoin d'eau, et vous pouvez tout simplement replacer le bouchon dans son trou. Si la terre est trop sèche, arrosez.

2. Gicleurs de jardin

  • Les gicleurs sont le moyen le plus commode pour couvrir de grandes surfaces.
  • Les systèmes automatiques à impulsion sont les plus efficaces, mais leur installation coûte cher et leur usage n'est pas toujours approprié dans les régions qui bénéficient généralement de pluies abondantes.
  • Si vous avez un gicleur portable en surface qui tourne ou oscille, assurez-vous qu'il soit en bon état afin qu'il couvre une surface aussi uniforme que possible.

Quel que soit le type d'arroseur que vous utilisez, l'objectif est d'arroser lentement et en profondeur, de sorte que l'humidité puisse couler vers les racines, à environ 10 ou 15 cm (entre 4 et 6 po) de profondeur, sans que l'eau ne s'accumule ni ne s'écoule ailleurs.

  1. Arrosez tôt le matin par temps calme, de sorte que les brins d'herbe aient le temps de sécher avant le coucher du soleil et que l'eau ne gicle pas loin de sa cible.
  2. N'arrosez jamais à midi, lorsque l'humidité s'évapore avant qu'elle ne touche le sol et l'herbe mouillée risque de brûler au soleil.
  3. Pour mesurer la quantité d'eau atteignant la pelouse, dispersez plusieurs petites boîtes sous le gicleur, chacune marquée d'une ligne à 2,5 cm (1 po) de hauteur sur la boîte.
  4. Notez combien de temps l'arroseur prend pour remplir les boîtes jusqu'à la ligne. C'est le temps qu'il vous faudra passer à arroser à l'avenir.

3. Sécheresse

Pendant la sécheresse, quand les arrêtés municipaux interdisent souvent l'arrosage des pelouses, ne vous inquiétez pas.

  • La plupart des graminées entrent simplement en dormance et vont ressurgir dès que l'humidité reviendra.
  • Dans les régions arides, où chaque goutte d'eau est précieuse, pensez à planter des espèces de graminées résistantes à la sécheresse, comme l'herbe de bison.

Vous pouvez également couvrir autant d'espace que désiré avec des plantes tolérant la sécheresse, telles que des arbustes bas, des plantes vivaces, ou même des herbes telles que le thym ou la lavande, qui prospèrent dans les zones arides.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu