Comment choisir des aliments qui peuvent aider à prévenir les troubles oculaires

Le rôle des antioxydants et des bioflavonoïdes dans la perte de vision et d'autres problèmes dégénératifs associés au vieillissement est de plus en plus clair. Voici quelques conseils sur le choix des aliments qui peuvent aider à combattre les troubles oculaires.

Comment choisir des aliments qui peuvent aider à prévenir les troubles oculaires

Le rôle des radicaux libres

Avec l'âge qui avance, la production de radicaux libres, ces molécules instables qui se forment lorsque le corps utilise de l'oxygène, augmente.

  • Les radicaux libres peuvent causer des lésions oculaires similaire à celle résultant de l'exposition au rayonnement, et peuvent également contribuer à des troubles tels que la cataracte et la dégénérescence maculaire.
  • La cataracte se développe lorsque les lentilles jaunissent, entravant le passage des rayons lumineux. La vision devient brumeuse, trouble ou floue. Si non traitée, la lentille peut devenir complètement opaque, entraînant la cécité.

Les antioxydants sont la clé

Bien que le vieillissement soit la cause la plus commune de cataractes, elles peuvent se produire à tout moment de la vie. Le tabagisme et le diabète peuvent accélérer leur développement.

  • Un régime qui offre de nombreux antioxydants en particulier, des vitamines C et E et de la lutéine caroténoïde, semble ralentir leur progression.
  • Au moins une étude a montré que la prévalence de la cataracte chez les personnes qui prenaient des suppléments de vitamine C pendant au moins 10 ans était significativement plus faible.

La dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire, une autre maladie des yeux causée par le vieillissement, est l'une des causes de cécité les plus communes chez les Nord-Américains âgés. Elle implique une détérioration progressive et indolore de la macula, le tissu dans la partie centrale de la rétine. Le premier symptôme est généralement une vision centrale floue, mais la vision latérale peut aussi devenir limitée.

  • Des recherches récentes suggèrent qu'une alimentation riche en nutriments antioxydants peut aider à prévenir ou ralentir la maladie.
  • La lutéine et la zéaxanthine sont deux antioxydants qui peuvent aider. La lutéine se trouve dans les légumes verts comme le brocoli, le chou frisé, la bette à carde et le cresson, ainsi que dans le maïs, les pois et les jaunes d'œufs. La zéaxanthine se retrouve également dans les légumes verts, les poivrons rouges et le maïs.
  • Des recherches montrent également qu'un régime alimentaire riche en graisses saturées augmente le risque de dégénérescence maculaire liée à l'âge.
  • Les scientifiques avancent que les graisses saturées peuvent boucher les artères de la rétine de la même façon qu'elles contribuent à l'athérosclérose dans les vaisseaux sanguins plus grands, tels que les artères coronaires. Manger du poisson plus d'une fois par semaine réduit considérablement le risque.

La rétinopathie diabétique

Certaines similitudes entre la dégénérescence maculaire et la rétinopathie diabétique, l'infiltration de la rétine avec de minuscules ruptures de vaisseaux sanguins, suggèrent que les nutriments antioxydants peuvent également être bénéfiques dans cette complication commune du diabète.

  • Le régime alimentaire est critique dans le maintien du contrôle des niveaux de glucose dans le sang, ce qui réduit également le risque de rétinopathie diabétique.

La cécité crépusculaire

Des études préliminaires indiquent que le bêta-carotène (un précurseur de la vitamine A) peut protéger la peau contre le stress radicalaire. Une carence en vitamine A diminue la capacité de l'œil à s'adapter à l'obscurité et conduit à la cécité crépusculaire. Cela ne signifie pas une perte totale de la vision de nuit, mais plutôt la difficulté à bien voir dans la pénombre.

  • Une carence en vitamine A est rare dans le monde occidental, mais elle demeure un problème dans de nombreux pays sous-développés.
  • Les abats rouges, la margarine enrichie, le beurre et d'autres produits laitiers sont de bonnes sources de vitamine A.
  • Les aliments végétaux rouge, orange et jaune comme les carottes, les patates douces et les abricots, ainsi que dans les légumes vert foncé sont les sources les plus riches de bêta-carotène, que le corps transforme en vitamine A.
  • Une mauvaise vision de nuit ne devrait pas être autotraitée avec de la vitamine A ou bêta-carotène, car le problème peut provenir d'un trouble digestif ou de malabsorption qui empêche le corps d’utiliser la vitamine.

Afin de déterminer la cause de vos problèmes de vision, il est toujours conseillé de consulter un spécialiste de la vue ou votre médecin.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu