Comment faire des percussions sans batterie

Pratiquer sans un ensemble de batterie veut dire que l'on va produire beaucoup moins de bruit. Ces conseils vont vous en dire plus.

Comment faire des percussions sans batterie

Ne pas posséder de batterie ne signifie pas qu'il soit impossible de s'entraîner aux techniques de percussions ou de se perfectionner dans la pratique de certaines rythmiques. Les batteurs peuvent utiliser beaucoup de choses d'une séance à l'autre pour progresser.

1. Les techniques utilisant des baguettes

Tenir une paire de baguettes et les utiliser pour taper des rythmes est formidable pour les batteurs qui désirent répéter.

  • La plus grande satisfaction qu'il y ait dans le fait de se perfectionner dans la maîtrise des baguettes est que cela ne nécessite de se munir d'aucune batterie ou cymbale.
  • De nos jours, les pads d'entraînement sont aussi efficaces que les vraies batteries pour travailler les moulins, les rouleaux ou les battements standard.
  • Un pad d'entraînement de grande qualité offre tout le rebond d'une vraie batterie, mais sans le bruit qui lui est associé.
  • Il s'adapte tout autant aux batteurs de hard rock aux percussions fortes qu'aux batteurs qui utilisent des styles de percussions plus doux, comme les batteurs de jazz ou de musique latine.

2. Exercices pour les pieds

Beaucoup de batteurs ne pensent qu'à leurs mains quand on parle de séance d'entraînement et ils négligent le rôle important que jouent leurs pieds.

  • Un bon exercice de force qui peut être réalisé sans un ensemble de batterie est le fait d'écouter une musique enregistrée et de taper des pieds en même temps.
  • Les batteurs de rock, par exemple, pourraient être intéressés par le fait de taper du pied droit pour marquer chaque premier et troisième temps de la mesure, en alternant des battements à l'aide du talon et des orteils.
  • Les deuxième et quatrième temps correspondants doivent être exploités sur le pied gauche, tout comme une rhytmique hi-hat.

Faire cet exercice pour plusieurs chansons à la fois - à des tempos et des signatures de temps différents - contribue à accroître la résistance et la régularité rythmique.

3. Utilisez un métronome

En tapant des mains sur une table ou même simplement en se tapant dans les mains, on peut améliorer la tenue des temps. C'est vraiment une question d'heures dans le sens où lorsque le moment viendra d'utiliser une vraie batterie, la tenue des temps sera homogène.

  • Une bonne façon de se perfectionner dans ce domaine sans ensemble de batterie est d'avoir recours à un métronome pour effectuer des battements.
  • Sinon, suivez une chanson à la radio en tapotant en rythme lorsque vous conduisez et baissez le volume de la musique après une minute d'écoute.
  • Ré-augmentez doucement le volume pour vérifier votre niveau suit le rythme.

4. Élargir ses horizons musicaux

Certains batteurs s'en tiennent à ce qu'ils connaissent et ne parviennent pas à s'améliorer car ils se retrouvent dans une impasse.

  • Écoutez de la musique s'inspirant de rythmiques plus complexes.
  • Bien qu'écouter de la musique ne constitue pas une séance d'entraînement, cela peut améliorer la musicalité globale d'un batteur.
  • Lorsque l'on fait des percussions, les idées musicales et les schémas rythmiques s'intègrent parfois dans le subconscient. Si l'on écoute plus de variétés de musiques, il est possible de devenir un meilleur batteur.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu