Comment faire la différence entre la timidité et l'anxiété sociale

Si vous frémissez à l'idée de parler en public ou si vous perdez vos moyens quand quelqu'un vous fait un compliment, vous n'êtes pas seul. Presque tout le monde a connu un accès de timidité, mais l'anxiété sociale est une pathologie médicale qui doit être traitée.

Comment faire la différence entre la timidité et l'anxiété sociale

Connaître la différence entre la timidité maladive et la phobie sociale

Ce que certains décrivent comme «timidité maladive» peut forcer les gens à éviter des situations où ils se sentent timides. Ils peuvent arrêter d'aller à l'extérieur, parler en public ou être seul avec des personnes qu'ils ne connaissent pas. Une personne peut même totalement arrêter de parler.

Alors que la timidité et l'anxiété sociale partagent quelques symptômes qui se ressemblent, voici comment faire la différence entre ces deux pathologies différentes.

Qu'est-ce que la timidité?

La timidité est un sentiment d'inquiétude bizarre qui survient dans des situations sociales. Il se produit généralement au cours de situations inhabituelles ou très émotionnelles, mais cela peut arriver lorsque l'on parle à un patron, un collègue, un enseignant ou même un parent.

Les symptômes de la timidité sont:

  • Paumes qui grattent
  • Transpiration (tels que les mains moites)
  • Étourdissements ou vertiges
  • Bégaiement
  • Maux de ventre
  • Palpitations cardiaques.

Dans de nombreux cas, la timidité est tout à fait normale et peut parfois même être bénéfique pour rester vigilant dans des situations tendues. Alors que la timidité n'est pas nécessairement de l'anxiété sociale, elle peut le devenir si les symptômes sont assez graves.

Qu'est-ce que l'anxiété sociale?

L'anxiété sociale est une phobie invalidante qui amène une personne à éviter complètement les situations sociales, comme prendre la parole en public. L'anxiété sociale peut même rendre une personne physiquement malade.

  • Les psychologues la décrivent comme une peur intense et irrationnelle d'être jugé ou scruté.
  • Les symptômes sont ceux énumérés ci-dessus, ainsi qu'une sensation d'étourdissement et de faiblesse dans les genoux.
  • Les personnes souffrant d'anxiété sociale peuvent même s'enfuir des situations inconfortables.
  • Même si la psychothérapie peut être utile à la fois pour les personnes timides et pour celles souffrant d'anxiété sociale, ces dernières doivent prendre des médicaments pour vivre normalement au quotidien.

L'anxiété sociale non traitée peut se transformer en agoraphobie (la peur de quitter la maison) et autres phobies connexes. La bonne nouvelle est que les phobies sociales peuvent être traitées, permettant à de nombreuses personnes, même avec de l'anxiété sévère, de mener une vie bien adaptée et productive, voire même exempt de toute timidité.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu