Comment faire pousser des pêches et des poires

La douceur croustillante des poires et le caractère juteux des pêches sont des raisons suffisantes pour en cultiver. Ces conseils vous aideront à démarrer.

Comment faire pousser des pêches et des poires

Les pêches

Les pêchers sont des arbres utiles pour les arboriculteurs fruitiers car ils demandent peu d'entretien et commencent généralement à bien pousser après seulement quelques années. Les pêchers préfèrent un climat avec des hivers froids et des conditions chaudes et sèches au cours des autres saisons. Mis à part les arbres à floraison tardive, la plupart des variétés ne supportent pas les gelées tardives, qui provoquent des dégâts aux bourgeons floraux.

Les variétés à fructification tardive sont généralement plantées dans des endroits frais pour éviter que le givre n'endommage les boutons de fleurs; ces variétés comprennent la «Fragar» (noyau adhérent à chair blanche), la «Early Becky» (noyau non adhérent à chair blanche), la «Starking Delicious» (noyau semi-adhérent à chair jaune), la «Redhaven»(noyau semi-adhérent à chair jaune), de même que la «Blackburn», la «Malehaven» et la «J. M. Hale» (noyau adhérent à chair jaune). La «J. M. Hale» est la seule variété qui n'est pas autoféconde; elle doit être interfertilisée avec une autre variété comme la «Blackburn Elberta» ou la «Malehaven».

Le fruit issu d'un pêcher est produit sur la croissance latérale de la saison précédente; chaque croissance latérale produit uniquement pendant cette période. On doit donner aux jeunes arbres une forme ouverte en supprimant l'excès de tiges poussant vers l'intérieur en automne, puis raccourcir les excroissances latérales en été. Lorsque le fruit est formé, il doit être éclairci de façon à ce que pas plus de 15 fruits apparaissent par mètre (une verge) de tige - cela garantit ainsi des fruits plus gros.

La cloque du pêcher, la rouille, la pourriture brune et la mouche des fruits sont quelques-uns des problèmes qui affectent les pêches, mais elles peuvent être cultivées organiquement si elles reçoivent les soins nécessaires. Pulvérisez-les de façon à éviter l'enroulement des feuilles vers la fin de l'hiver en utilisant un mélange de Bordeaux; la pulvérisation doit être effectuée avant que les bourgeons ne fleurissent. Un temps humide lorsque le fruit se forme peut entraîner une pourriture brune.

Les poires

Les poiriers sont des arbres à feuilles caduques avec essentiellement les mêmes exigences climatiques que les pommiers. Ils constituent une bordure attrayante dans les jardins, mais peuvent aussi être efficacement montés en espalier contre un mur ensoleillé dans les petits jardins. Certaines variétés sont autofécondes; d'autres exigent un agent pollinisateur pour produire des fruits.

Là où les hivers sont longs et froids et où les étés sont doux, les poiriers prennent au moins cinq ans pour commencer à produire une bonne récolte de fruits. Toutefois, lorsqu'ils sont établis, la production est continue. Il est conseillé de cueillir les fruits quand ils sont fermes, puis de les laisser mûrir à l'intérieur. La taille des poiriers est la même que celle des pommiers. La tavelure du poirier et le carpocapse peuvent être un problème pour ces arbres fruitiers; il est conseillé d'éviter les sols humides et de respecter les méthodes de culture.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu